Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (50)
Questions / Réponses (4 / 13)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : God Seed
- Membre : Arcturus, Vltimas, Ava Inferi, Nader Sadek, Mezzerschmitt, Earth Electric, Aborym, Thorns, Aura Noir, Hellfest Open Air Edition, The Kovenant [covenant]
- Style + Membre : Tormentor

MAYHEM - De Mysteriis Dom Sathanas (1994)
Par ONCLEGUUD le 9 Avril 2008          Consultée 2647 fois

Pour ma part, je suis un inconditionnel de Mayhem. Notamment de cet album (et des deux derniers). Pourquoi ? Tout simplement parce que c'est bien fichu, c'est carré, entraînant, morbide à souhait (la production chaude et organique y aide beaucoup) et en fait, c'est sacrément Black Metal. Les atmosphères sont quasi palpables, le Mal est présent et toque à votre esprit, tandis que la Mort prend possession de vos veines... Techniquement, les guitares se montrent vicieuses, la basse ronflante, la batterie efficace et le chant d'Attila va à merveille à tout cela : son exceptionnelle modulation, presque sereine, donne l'impression d'une folie maîtrisée... Les compos sont structurées et dévoilent des plans travaillés, variés, alternant les parties d'ambiance (nombreuses) avec d'autres plus « headbanguantes ». Huit titres forment ainsi les pierres de la prison dans laquelle Mayhem désirent nous enfourner – ou forment les pierres de cet édifice de noirceur dédié au Maître des Enfers... Huit titres de légende, huit hits inoubliables. D'abord « Funeral Fog », piste rapide, tout en tension, aux breaks intenses. Puis la pesante et macabre procession de « Freezing Moon » : fabuleux, avec ses breaks dévastateurs et sa pesanteur toute cadavérique. Surgit ensuite le maléfique et torturé « Cursed in Eternity », qui contient lui aussi de purs moments macabres... C'est au tour du thrashy, démembré et excellent« Pagan Fears » de reprendre le flambeau à sa suite, avant de le passer au chaotique et néanmoins foutrique « Life Eternal ». Le plus hypnotique et satanique « From the Dark Past » fait après lui, le pont, d'avec l'avant-dernière track, d'une rapidité effroyable, « Buried by Time and Dust ». Finalement, « De Mysteriis Dom Sathanas » clôt la marche funèbre de toute sa folie, de sa tension, de sa déliquescence.... Un disque qui exhale une grosse odeur de mort, qui ouvre les portes des ténèbres : un indispensable donc, pour tout fan de Black Metal. Ecoutez un nombre incalculable de fois. La comparaison avec les autres ténors de l'époque peut se faire, mais il faut bien s'avouer une chose : chacun son Black Metal, son identité, son approche et son appropriation donc, d'un concept que maîtrise fort bien le quatuor norvégien... C'était presque une injure que de laisser seule la chronique de Possopo faire la loi sur cette crème qu'est « De Mysteriis Dom Sathanas » !

A lire aussi en BLACK METAL par ONCLEGUUD :


NIGHTBRINGER
Death And The Black Work (2008)
Nouveau chef d'œuvre d'art noir !

(+ 1 kro-express)



LYRINX
Nihilistic Purity (2007)
Bijou de black metal à la nocternity "onyx"


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   METALINGUS
   ONCLEGUUD
   PERE FRANSOUA

 
   (4 chroniques)



- Attila Csihar (vocaux)
- Euronymous (guitares)
- Hellhammer (batterie)


1. Funeral Fog
2. Freezing Moon
3. Cursed In Eternity
4. Pagan Fears
5. Life Eternal
6. From The Dark Past
7. Buried By Time And Dust
8. De Mysteriis Dom Sathanas



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod