Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK GLAM  |  STUDIO

Commentaires (29)
Questions / Réponses (2 / 10)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1982 Too Fast For Love
1983 Shout At The Devil
2016 The End : Live In Los An...
 

- Style : Roxx Gang, Steel Panther, Sister Sin, Crashdïet, Pretty Boy Floyd, Tigertailz, Star Rats, Beautiful Creatures, Zan Clan, Hardcore Superstar, Shameless, Girish And The Chronicles, Poison, Black Rain
- Membre : The Dead Daisies, Methods Of Mayhem, 58, Ozzy Osbourne, Sixx: A.m., Tommy Lee , Brides Of Destruction
- Style + Membre : Vince Neil , London, Mick Mars
 

 Site Officiel Du Groupe (1733)

MÖTLEY CRÜE - Theatre Of Pain (1985)
Par MULKONTHEBEACH le 20 Juillet 2015          Consultée 2654 fois

Tout a été dit ou presque sur MÖTLEY CRÜE... Avec ce troisième album qui doit pourtant être un gage de reconnaissance artistique, le groupe se vautre complètement. Certes, la notoriété est croissante, mais nous sommes dans les 80's, ne l'oublions pas non plus...
Faisons abstraction de leurs frasques et de leurs looks, et concentrons-nous sur la Musique, puisque c'est bien elle qui nous intéresse finalement.

Bah il y a à boire et à manger sur cet opus qui a été composé à un époque ou tous ses membres étaient aux fraises, voire aux abonnés absents. Le poussif "City Boys Blues" à la sonorité proche d'un AEROSMITH période "Night In the Ruts" nous dirige tout droit vers la sortie, c'est vous dire, tandis que la reprise de BROWNSVILLE STATION, "Smoking In The Boys Room" nous donne envie d'y retourner. Les gars sont vicieux, ça on le savait, mais tout de même, nous balancer des perles comme celle-là et "Tonight" au milieu de bouses innommables telles que "Raise Your Hands To Rock" et "Fight For Your Rights", seul MÖTLEY peut nous proposer cela. Et le pire est que l'on acquiesce, car sans trop savoir pourquoi, on pardonne beaucoup à ce groupe. Énigme...

Le reste de l'album n'est pas transcendant mais se laisse écouter... J'ai fini par comprendre finalement, ben oui, l'image du groupe restera à jamais plus importante que la Musique qu'ils ont laissé. C'est dur à dire mais c'est pourtant une évidence, et en tant que chroniqueur, je ne peux que m'y résoudre. Il y a bien une chanson mirifique avec eux, c'est énervant mais c'est comme ça...
"Home Sweet Home" se pose là et on adore tout de suite, inévitablement...

Ce groupe me pose problème parce que je suis fan, mais enfin je me réveille brutalement !!!
"Saints Of Los Angeles" m'a donné l'occasion d'en dire du mal et ça me rassure...

Donc musicalement, un piètre album, parsemé de quelques bonnes chansons bien senties, mais qui resterait anecdotique si l'on ne parlait pas de MÖTLEY CRÜE...

Note MÖTLEY : 2,5/5.

A lire aussi en HARD ROCK par MULKONTHEBEACH :


RATT
Invasion Of Your Privacy (1985)
Une permanente est parfois gage de qualité !




AUDREY HORNE
Blackout (2018)
Hard rock glam


Marquez et partagez




 
   FENRYL

 
   BAAZBAAZ
   BIONIC2802
   DARK BEAGLE
   DARK SCHNEIDER
   MULKONTHEBEACH
   THE MARGINAL

 
   (7 chroniques)



- Vince Neil (chant)
- Mick Mars (guitare)
- Nikky Sixx (basse)
- Tommy Lee (batterie)


1. City Boy Blues
2. Smokin' In The Boys Room
3. Louder Than Hell
4. Keep Your Eye On The Money
5. Home Sweet Home
6. Tonight (we Need A Lover)
7. Use It Or Lose It
8. Save Our Souls
9. Raise Your Hands To Rock
10. Fight For Your Rights



             



1999 - 2024 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod