Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (45)
Questions / Réponses (5 / 20)
Metalhit
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : God Seed, Paysage D'hiver, HermÒÐr

BURZUM - Hvis Lyset Tar Oss (1994)
Par PERE FRANSOUA le 6 Décembre 2016          Consultée 1514 fois

Ces jours-ci il fait un magnifique froid sec. Le ciel, dégradé du bleu acier au jaune pâle, tranche avec le décor gelé. La lumière aveugle et le froid radical aseptise. Votre âme se rétracte vers le centre chaud. Tout est mort et figé, tout est beau. 

La bande-son idéale de ces jours-là s'appelle "Hvis Lyset Tar Oss" ("Jusqu'à ce que la lumière nous prenne"), troisième album de BURZUM, commis par le jeune Vikernes (19 ans seulement) en septembre 1992, enregistré en même temps que le mini-lp "Aske" et seulement quelques mois après le second album. 
Varg se vante de l'avoir écrit en deux semaines et de l'avoir enregistré en moins de vingt quatre heures. Le bien nommé "Tomhet" ("vide"), long titre Ambiant au minimalisme très 70's, qui conclut le disque et qui a fait trippé tant de gens, a été improvisé en studio en quelques minutes (et a pris plus de temps à être enregistré qu'à être écrit). 
Le grand blond semble toujours prendre un malin plaisir à désacraliser son œuvre et à montrer en même temps à quel point il est génial. 

Une version non satisfaisante du titre "Dunkelheit/Burzum" (qui sublimera finalement l'album "Filosofem") ainsi qu'un autre titre inconnu en moins, le disque comporte seulement quatre pistes, dont une instrumentale Ambiant. Il reste donc seulement trois titres Metal. Mais quels titres !

Minimaliste et répétitif le troisième BURZUM s'aventure encore plus loin hors des sentiers battus et fera école, inspirant des pans entiers de groupes de Black dit "atmosphérique". 
Les claviers glacials accompagnent le mid-tempo "Det Som En Gang Var" ("ce qui a été", comme l'est également intitulé l'album précédent), on se laisse bercer par son doux désespoir, parfaite incitation au repli sur soi. Puis c'est au cœur de l'isolement que la seconde piste éponyme déboule, comme une pulsation venue de son centre en fusion, entre tempi soutenus et très soutenus.
Le blast se fait plus intense encore sur "Inn I Slottet Fra Droemmen", superposant les riffs de guitare inattendus, jusqu'à la prise de pouvoir des fameux arpèges grésillants dont Vikernes a le secret, incarnation du désespoir, avant que la batterie mid-tempo et les claviers hivernaux ne reviennent pour le final. 
Inutile de rappeler que les vocaux sont fabuleux et uniques. Chaque syllabe est un cri inhumain, entre rage et désespoir, désarticulant la langue norvégienne. 

De sa pochette magnifique, œuvre de Theodor Kittelsen, à son écriture novatrice, "Hvis Lyset Tar Oss" peut être considéré sans problème comme le meilleur BURZUM et l'un des albums de Black Metal parmi les plus importants et influents. Il est également mon préféré. Néanmoins il est malheureusement trop court, avec trop peu de titres, en particulier par rapport à ces frangins, et pour cela je ne lui accorde pas l'ultime étoile. 

A lire aussi en BLACK METAL par PERE FRANSOUA :


THORNS VS EMPEROR
Split (1999)
Liberté créative dans les prisons de Norvège




DARVULIA
Mysticisme Macabre (2010)
À l'école des sorcières


Marquez et partagez




 
   POSSOPO

 
   PERE FRANSOUA
   POSITRON

 
   (3 chroniques)



- Christian 'varg - Count Grishnack' Viker (tout)


1. Det Som En Gang Var
2. Huis Lyset Tar Oss
3. Inn I Slottet Fra Droemmen
4. Tomhet



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod