Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY METAL  |  STUDIO

Commentaires (3)
Questions / Réponses (2 / 8)
Lexique heavy metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Warning

ATTENTAT ROCK - Strike (1985)
Par DARK SCHNEIDER le 6 Décembre 2020          Consultée 387 fois

En 1985 ATTENTAT ROCK aurait pu faire comme WARNING et SORTILÈGE l'année précédente : appeler son nouvel album "Métamorphose". Car franchement, je défie quiconque qui n'a jamais écouter cet album qu'il puisse reconnaitre après une écoute à l'aveugle qu'il s'agisse du même groupe qui a pondu "Le Gang Des Saigneurs". Évidemment, le départ de Didier Rochette y est pour beaucoup, Marc Quee n'a vocalement strictement rien à voir avec lui. Il est nettement plus pro, plus technique, et bien plus dans le moule de ce qui se faisait dans le Heavy au niveau international à cette époque, ce qui explique la direction musicale prise par ATTENTAT ROCK. Mais, personnellement, je préfère la fougue de Didier Rochette. Pour l'aspect guitare, il sera remplacé par Fabrice Fourgeaud, après une pige infructueuse de Stéphane Bonneau (SATAN JOKERS) : là aussi le niveau technique de l'ensemble se retrouve rehaussé.

Ainsi, nos Français font cette fois-ci preuve de beaucoup d'ambitions, en voulant se mettre au niveau des standards du Heavy/Speed anglophone. Il est clair en tout cas que ces gars suivaient ce qui se passait musicalement dans le monde du Heavy et ne voulait pas se sentir dépassé. Une démarche assez pertinente vu la difficulté pour les groupes français de fédérer le public hexagonal, alors à l'étranger n'en parlons pas ! ATTENTAT ROCK, en recrutant un chanteur suédois (qui sont très souvent parfaitement bilingue), se donne les moyens de ses ambitions pour séduire un public hors de ses frontières. Bon par contre la pochette est franchement nase, mais on la poserait assez bien à côté d'un album de SAVAGE GRACE.

On obtient donc un album de Heavy tout à fait acceptable, avec son lot de bons riffs (bien qu'effectivement, celui de "Heavy Metal" est pompé chez RAINBOW, en revanche l'inspiration METALLICA dans le riffing pour le très efficace titre d'ouverte "Forces Of The Dark" ne me choque pas, et MOTÖRHEAD est toujours un peu de la partie, particulièrement évident sur le très speedé "Damned Witch"). Certains refrains font toujours montre d'une inspiration certaine ("Open Your Eyes", le rassembleur "Heavy Metal"). Il y a même quelques solos pas piqué des hannetons : Hervé Raynald a un jeu bien plus maitrisé qu'avant, il perd en folie ce qu'il gagne en précision, les parties harmonisées font leur apparition. Bon parfois, il y a un peu de mauvais goût, comme sur ce "Sandy" et ses effets dont on se serait bien passé.

Tout cela est bien sympathique, "Strike" est un très honnête album de Heavy mais il y a quand même un petit problème : ATTENTAT ROCK, s'il se distingue désormais des groupes en langue française, se fond complètement dans la masse des combos anglophones. Il y a un manque flagrant de personnalité et on regrette très vite tout ce qui faisait le charme du "Gang Des Saigneurs", voire même du premier album pour ceux qui supportait bien ses imperfections. On est à une époque où les États-Unis délivre une pelletée d'excellents groupes de Heavy US Power, qui semblent d'ailleurs avoir beaucoup influencé ATTENTAT ROCK, et ces derniers ne se distinguent pas spécialement, on se doutera donc que leur approche était vouée à l'échec sur le plan commercial. Le côté impersonnel consécutif à ce changement d'orientation musicale enlève à peu près tout le charme du groupe.

On notera cependant que Marc Quee restera fidèle aux Français puisque ce dernier reviendra pour les reformations live du groupe à partir de la fin des années 2000, assurant parfaitement son job et n'hésitant pas à pousser la chansonnette dans la langue de Molière. Bel effort de sa part.

A lire aussi en HEAVY METAL par DARK SCHNEIDER :


CIRITH UNGOL
King Of The Dead (1984)
Metal épique absolument unique, indispensable!

(+ 1 kro-express)



SATAN
Suspended Sentence (1987)
Dernier album pour Satan, toujours aussi bon


Marquez et partagez




 
   CITIZEN

 
   DARK SCHNEIDER

 
   (2 chroniques)



- Pierre Brémond (basse)
- Thierry Gaulme (batterie)
- Hervé Raynal (guitare)
- Fabrice Fourgeaud (guitare)
- Marc Quee (chant)


1. Ouverture
2. Forces Of The Dark
3. Open Your Eyes
4. Sandy
5. Lord Tell Me
6. On The Highway
7. I Want Uou
8. Heroes Never Die
9. Rock'n'roll (gary Glitter Cover)
10. Loneliness
11. Heavy Metal
12. Damned Witch



             



1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod