Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHONIQUE  |  STUDIO

L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

- Style : Lord Shades, Cradle Of Filth, Abyssic, Entropia Invictus, Septicflesh, The Bishop Of Hexen, Welicoruss

CARACH ANGREN - Franckensteina Strataemontanus (2020)
Par PERE FRANSOUA le 23 Juillet 2020          Consultée 1054 fois

Ouille ! Ça y est, c’est le grand bond (avec des NewRocks noires) en avant pour le trio hollandais devenu duo, le saut final dans un bain de foule, pour jouer dans la cour des grands.
Une carrière en ligne droite avec les mêmes armes depuis le début, avec (selon moi) un net perfectionnement dans l’écriture (particulièrement notable sur "Dance And Laugh Amongst The Rotten") nous ont amené à ce disque décisif qui marque la première vraie rupture de leur histoire.

Des titres très accrocheurs et beaucoup moins éparpillés qu’avant, chacun avec sa grosse personnalité, des guitares en net retrait dans le mix, souvent moins complexes et totalement au service des orchestrations qui prennent enfin toute leur place, avec "Frankensteina Strataemontanus" CARACH ANGREN devient infiniment plus accessible, plus épuré, plus direct, plus efficace et... commercial.
Est-ce bien ou mal ?
Ceux qui les accusent depuis le début d’être des clowns vendus qui salissent le Trve Kvlt se verront conforter dans leurs jugements et demeureront prisonniers d’un faux procès. Les autres ne pourront que s’incliner devant ce chapelet de gourmandises, enchaînement imparable de perles noires ultra-divertissantes, tout le savoir-faire au service de l’horreur, truffée d’idées, enfin aéré, impact maximal, plaisir total, le graal de l’Horror Metal.

Les vieillards CRADLE OF FILTH ou DIMMU BORGIR, ringardisés, les gros cirques ROB ZOMBIE ou RAMMSTEIN, dépassés, le big boss DANNY ELFMAN, transcendé.
Et les vrais méchants du souterrain des ténèbres, ou les purs qui mêlent le cynisme au nihilisme, aujourd’hui on les oublie et on reprend un billet pour le meilleur train fantôme musical de l’année.

A lire aussi en BLACK SYMPHONIQUE par PERE FRANSOUA :


CRADLE OF FILTH
Dusk... And Her Embrace - The Original Sin (2016)
Le chaînon manquant

(+ 1 kro-express)



HECATE ENTHRONED
Embrace The Godless Aeon (2019)
Fréquence Nostalgie


Marquez et partagez




 
   MEFISTO

 
   PERE FRANSOUA

 
   (2 chroniques)



- Ardek (synthé, orchestrations)
- Seregor (chant, guitare)


1. Here In German Woodland
2. Scourged Ghoul Undead
3. Franckensteina Strataemontanus
4. The Necromancer
5. Sewn For Solitude
6. Operation Compass
7. Monster
8. Der Vampire Von Nürnberg
9. Skull With A Forked Tongue
10. Like A Conscious Parasite I Roam
11. Frederick’s Experiments (bonus)



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod