Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK  |  STUDIO

Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2003 Permission To Land
2012 Hot Cakes
2015 Last Of Our Kind
2017 All The Pretty Girls
  Pinewood Smile
 

- Style : Aerosmith, Def Leppard, Queen, The Answer , Van Halen, Hotcakes
 

 Site Officiel (321)
 Myspace (342)
 Chaîne Youtube (413)

The DARKNESS - Pinewood Smile (2017)
Par JEFF KANJI le 8 Décembre 2017          Consultée 1054 fois

Et bien non ! The DARKNESS ne s'assagira pas sur ce cinquième disque ! Après un album de Hard Rock racé pour sa reformation ("Hot Cakes"), le groupe qui use un batteur par album (accréditant le côté SPINAL TAP qu'on lui prête depuis ses débuts), convole depuis près de trois ans en justes noces avec Rufus Taylor, fils du mythique Roger qui tient les baguettes de QUEEN depuis quarante-cinq ans. Non content d'être un enfant de la balle, le jeune homme est doué pour la batterie lui aussi (il accompagne d'ailleurs désormais son père lors des shows live de QUEEN + Adam LAMBERT) et il fait une recrue de choix pour The DARKNESS qui, selon les mots de Dan Hawkins, doit se bouger pour pouvoir jouer avec un batteur d'un tel niveau.

The DARKNESS prend ainsi pour acquis le bond stylistique impulsé par les inspirations de Justin Hawkins et ne se fixe plus de limites stylistiques. Ainsi, sans arrêter ses expériences (déjà bien enclenchées par "Last Of Our Kind"), le quartette anglais veut avec "Pinewood Smile" insister sur la dynamique de sa musique. Ce qu'il réussit à la perfection… Sur une moitié d'album…

Bon pour le suspens c'est raté… Désolé. Mes premières écoutes de "Pinewood Smile" ont été des plus enthousiasmantes et le groupe a su une nouvelle fois me mettre la pèche et dans un état d'esprit des plus positifs. Sauf, que la première fois, j'ai écouté l'album en aléatoire… Bon ça ne réglera pas le fond du problème, même si la proportion de titres plus Pop voire carrément calmes est beaucoup trop importante sur ce cinquième disque.

J'aurais tellement voulu ne vous dire que du bien de "Pinewood Smile" mais je vais commencer du coup par le négatif. Cet album sera difficile à appréhender dans le sens où il n'est pas très lisible. Entre les titres qui débordent trop de créativité et d'idées inattendues (le bordel sonore final de "Uniball"), les finals saugrenus mais WTF?-esques ("Stampede Of Love", même si j'avoue ça m'a beaucoup fait rire), et les ballades acoustiques (qui ont néanmoins pour qualité de ne pas être interchangeables et de nous faire apprécier le chant plus posé de Justin Hawkins… Mais aussi de Rufus Taylor, que ses comparses ont encouragé) ; je ne sais plus où donner de la tête.

Mais il y a ces six premiers titres (cinq si on enlève "Why Don't The Beautiful Cry?") et "Rock In Space". The DARKNESS démontre là que sa créativité et sa philosophie larger-than-life, qui s'est totalement révélée sur "Last Of Our Kind" est loin d'être éteinte. Entre sa capacité à souffler le chaud et le froid au sein d'un même morceau ("Japanese Prisoner Of Love" avec ses couplets très Pop, ses chœurs QUEEN-esques au possible et ses mélodies virevoltantes - MIKATLES 182 dirait Chapouk), son Hard Rock abrasif et grandiloquent ("Buccaneers Of Hispaniola") ou encore cette approche insouciante rescapée de "Permission To Land" ("All The Pretty Girls", ouverture parfaite), The DARKNESS varie les plaisirs et m'impressionne toujours autant ("Rock In Space" où QUEEN meets BOWIE).

Je ne sais pas si le groupe a essayé à la fois de s'amuser et de toucher les charts anglais, mais comme l'un de ses inspirateurs (QUEEN), il est fort possible que le jeu d'équilibriste auquel il se livre ne lui pose pas de problème. Les hardos auront sans doute du mal à suivre le groupe c'est certain, mais j'avoue que si The DARKNESS pouvait trouver d'autres alternatives que les ballades Pop acoustiques pour ouvrir ses horizons ça m'arrangerait.

A lire aussi en HARD ROCK par JEFF KANJI :


MSG
Resurrection [michael Schenker's Fest] (2018)
Grande réunion de famille




MR. BIG
Defying Gravity (2017)
Lean into it too


Marquez et partagez



Par DARK BEAGLE




 
   JEFF KANJI

 
  N/A



- Justin Hawkins (chant, guitare)
- Dan Hawkins (guitare)
- Frankie Poullain (basse)
- Rufus Tiger Taylor (batterie)


1. All The Pretty Girls
2. Buccaneers Of Hispaniola
3. Solid Gold
4. Souther Train
5. Why Don't The Beautiful Cry?
6. Japanese Prisoner Of Love
7. Lay Down With Me Barbara
8. I Wish I Was In Heaven
9. Happiness
10. Stampede Of Love
11. Uniball
12. Rack Of Glam
13. Seagulls (losing My Virginity)
14. Rock In Space



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod