Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD ROCK VINTAGE  |  STUDIO

Commentaires (9)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

2018 Sometimes The World A...
 

- Style : Magnum, Toto, Jess And The Ancient Ones
- Membre : Sinergy, King Diamond, Illwill, Soilwork, Darkane, Coldseed, Witchery, Mercyful Fate, Arch Enemy
- Style + Membre : Spiritual Beggars
 

 Facebook (188)
 Myspace (314)

The NIGHT FLIGHT ORCHESTRA - Amber Galactic (2017)
Par JEFF KANJI le 21 Avril 2020          Consultée 285 fois

"Amber Galactic" est sans doute dans la tête de beaucoup de monde l'œuvre fondatrice de ce que représente le NIGHT FLIGHT ORCHESTRA. Il est le côté pile d'une seule pièce avec "Sometimes The World Ain't Enough" son successeur direct sorti l'année suivante, avec lequel il partage un élan de composition, un univers visuel, comme le furent dans un autre genre les "Keeper Of The Seven Keys" en leur temps.

Mais si quasi tout le monde se tourne instantanément vers "Amber Galactic" ça n'est pas pour rien ! L'album a une dynamique, une ambiance, une énergie globale, et les tubes qui marquent durablement. On pourrait penser que c'est le style FM qui veut ça, mais je rétorquerai qu'il existe beaucoup de daube FM également.

Ce troisième volume des voyages de la compagnie s'ouvre sur une épopée de six minutes qui doit autant à TOTO (surtout les claviers) qu'à STYX : un pur chef d'œuvre porté par les vocaux impériaux de Björn Strid, bien secondé par deux choristes. Et puis "Star Of Rio" fait taper du pied pendant 4:34 et c'est le gros tube speed qui débarque : "Gemini". Avec cette sainte trinité la partie est déjà quasi gagnée pour les Suédois. On y trouve un groupe bien plus dynamique que sur "Skyline Whispers" qui cherchait à soigner ses ambiances au maximum. Ici il y a une espèce de formule qui a été trouvée ; les sonorités vintage du clavier se mélangent aux parties de guitare toujours complémentaires de la paire Andersson/Forslund.

Et l'enfilade de tubes continue jusqu'à "Josephine" même si "Sad State Of Affairs" est peut-être moins ultime. "Something Mysterious" a vraiment un truc aussi, à défaut d'être aussi marquante que ses consœurs, elle dispose d'une épuration dans ses arrangements qui fait du bien (avec ce piano joué façon "Eye Of The Tiger", l'allusion est subtile). Je ne dirais pas que tous les morceaux sont aussi définitifs que "Gemini" ou "Domino" mais l'album s'écoute inlassablement avec le même bonheur à chaque fois. The NIGHT FLIGHT ORCHESTRA est incontestablement parvenu à un tour de force avec "Amber Galactic" qui est tout bonnement excellent.

A lire aussi en HARD FM / A.O.R par JEFF KANJI :


The NIGHT FLIGHT ORCHESTRA
Sometimes The World Ain't Enough (2018)
Clairement le monde Metal c'est pas assez

(+ 1 kro-express)



REVOLUTION SAINTS
Revolution Saints (2015)
Un power trio extra !


Marquez et partagez






Par DARK BEAGLE




 
   CANARD WC

 
   JEFF KANJI
   METAL

 
   (3 chroniques)



- Björn 'speed' Strid (chant)
- David Andersson (guitare)
- Sharlee D'angelo (basse)
- Richard Larsson (claviers)
- Jonas Källsbäck (batterie)
- Sebastian Forslund (percussion, guitare)


1. Midnight Flyer
2. Star Of Rio
3. Gemini
4. Sad State Of Affairs
5. Jennie
6. Domino
7. Josephine
8. Space Whisperer
9. Something Mysterious
10. Saturn In Velvet



             



1999 - 2020 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod