Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK SYMPHO / ATMO  |  STUDIO

Commentaires (3)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

2017 Cryptoriana The Seduc...
 

- Style : Helioss, Agathodaimon, Anorexia Nervosa, Bal Sagoth, Carach Angren, Chthonic, Diabolical Masquerade, Graveworm, Illnath, Limbonic Art, Mystic Circle, Lord Shades, Ad Inferna, Crest Of Darkness
- Membre : Solstice, Symphonity, The Haunted , Tenet, Therion, Vallenfyre, The Blood Divine , Atrocity, Serotonal, Sarah Jezebel Deva , Paradise Lost, Acheron, Anathema, Angtoria, At The Gates, Brujeria, Code, Decameron, December Moon, Entrails, My Dying Bride, Masterplan, Massacre, Lock Up, Leaves' Eyes, Gorerotted
- Style + Membre : Dimmu Borgir, Abigail Williams, Ancient, Hecate Enthroned, The Kovenant , Old Man's Child
 

 Site Officiel Du Groupe (645)
 Myspace Officiel Du Groupe (679)
 Chaîne Youtube (498)

CRADLE OF FILTH - Cryptoriana - The Seductiveness Of Decay (2017)
Par JEFF KANJI le 24 Janvier 2018          Consultée 388 fois

Après le retour en grande pompe de "Hammer Of The Witches", démonstration de force d'un Dani bien entouré et travaillant dans un environnement serein, CRADLE OF FILTH, qui en sus s'est permis d'améliorer considérablement ses prestations live, tient à enfoncer le clou avec "Cryptoriana".

La formation anglaise persiste et signe dans ce Metal Extrême gorgé d'influences, chromé jusque dans le moindre battement de charleston, avec un nouveau recueil de nouvelles horrifiques et sexy, toujours avec la maîtrise d'un anglais littéraire toujours aussi bien manié, d'autant que Dani explore absolument tous ses registres, y compris celui arraché mais presque clair qu'il a commencé à exploiter il y a une dizaine d'années.

"Cryptoriana – The Seductiveness Of Decay" se paye le luxe d'être encore plus catchy que son aîné de deux ans, mettant clairement en avant ses influences Heavy ! Ainsi, si "Hammer Of The Witches" pouvait rappeler "Cruelty Of The Beast", c'est davantage à "Nymphetamine" qu'on pense ici, même si les albums demeurent fort différents. L'écoute est d'abord addictive, tant on est soufflé par l'ingéniosité de l'écriture et l'efficacité mélodique, mais vite bourrative, car CRADLE OF FILTH n'est pas décidé à nous laisser reprendre notre souffle.

Dans ces conditions, difficile d'aller au bout des deux mastodontes "You Will Know The Lion By His Claw" et "Death & The Maiden" qui pourtant boucle magistralement ce déjà douzième album. Car après plusieurs écoutes, si les premiers titres font toujours leur effet ("Heartbreak & Seance" et une sacrée ouverture), on restera davantage figé par la pièce-titre qui s'inscrit en parfait héritier des "Cruelty Bought Thee Orchids" ou "Her Ghost In The Fog" et par ce "Death & Maiden" à tiroirs admirablement construit.

En réalité la seule surprise de "Cryptoriana", c'est de montrer que CRADLE OF FILTH est de nouveau capable de proposer deux albums de très bon niveau de rang, s'il n'a pas l'aura des chefs d'œuvre du groupe, son efficacité est indubitable, et renoue avec le CRADLE OF FILTH le plus abordable.

A lire aussi en BLACK SYMPHO / ATMO par JEFF KANJI :


LORD SHADES
The Downfall Of Firë-enmek (2008)
Premier chapitre sinistre et belliqueux




LORD SHADES
The Uprising Of Namwell (2017)
La passe de trois... Et avec les moyens !


Marquez et partagez






Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
   JEFF KANJI
   PERE FRANSOUA

 
   (3 chroniques)



- Dani Filth (chant)
- Lindsay Schoolcraft (synthé, chant)
- Ashok (guitare)
- Richard Shaw (guitare)
- Marthus (batterie, claviers)
- Daniel Firth (basse)


1. Exquisite Torments Await
2. Heartbreak And Seance
3. Achingly Beautiful
4. Wester Vespertine
5. The Seductiveness Of Decay
6. Vengeful Spirit
7. You Will Know The Lion By His Claw
8. Death And The Maiden
9. The Night At Catafalque Manor [bonus]
10. Alison Hell [annihilator Cover] [bonus]



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod