Recherche avancée       Liste groupes



      
BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

- Style : MartrÖÐ [martrÖd], Carpe Noctem, Deathspell Omega, MgŁa [mgla], MisÞyrming [misthyrming]
- Membre : Rebirth Of Nefast
- Style + Membre : SvartidauƉi
 

 Site Officiel (74)
 Facebook (87)
 Bandcamp (84)

SINMARA - Aphotic Womb (2014)
Par ISAACRUDER le 3 Mai 2017          Consultée 390 fois

Ce bon vieux Père Fransoua a tout dit avec sa verve de faucheur : SINMARA est un illustre représentant de la scène Black Metal Islandaise.

Une vermine de la pire espèce, qui serpente dans les couloirs tortueux de notre esprit fangeux. Une espèce maligne, disciple de DEATHSPELL OMEGA, avec une fascination plus claire pour les mélodies qui happent comme une lumière au bout du tunnel, avant la décharge cinglante du fusil à ténèbres.

Il faut dire que SINMARA sait invoquer les plaies d'Egypte, avec "Shattered Pillars" et son essaim insupportable de guitares-insectes, ou "Stygian Voyage", pluie de météores au spectacle magnifique mais brutal. SINMARA est maître de l'atmosphère, du divin riff, du lead-scalpel et des entourloupes. Vrai Satan, il avance masqué sur le terrain des faux-semblants. Tantôt délicat, tantôt violent, il a le couteau en bandoulière et le sourire figé comme un politique. Il transpire la volonté de puissance et l'amour du Beau, tiraillé entre deux violences qui l'obsèdent: ténèbres ou lumière?

Ainsi que l'a dit Père Fransoua fort justement, la scène islandaise ne cherche pas le paganisme, ni aucune racine mythologique d'ailleurs. C'est un Black Metal nihiliste, âpre, souffrant, qui se nourrit de la géologie de l'Islande, de son froid et de la lave qui coule en son sein comme le sang dans les veines. Avec "Aphotic Womb", SINMARA se fait le représentant d'un Black Metal tortueux, à l'image de MARTRÖD, autre nom de l'Angoisse. Il ne réinvente rien, ne sublime rien, mais à l'instar de MISTHYRMING, annonce un parcours destiné à renverser les rois du genre, et dont le final "Mountains of Quivering Bones" est certainement la meilleure arme pour lancer cette guerre jouissive.

A lire aussi en BLACK METAL par ISAACRUDER :


OATHBREAKER
Rheia (2016)
Vestale furieuse et rêveuse




DÖDSRIT
Dödsrit (2017)
Chevalier mort


Marquez et partagez




 
   PERE FRANSOUA

 
   ISAACRUDER

 
   (2 chroniques)



- Bjarni Einarsson (batterie)
- Þórir Garðarsson (guitare)
- Garðar S. Jónsson (guitare)
- Ólafur Guðjónsson (vocaux)
- Stephen Lockhart Wann (basse)


1. Katabasis
2. Cursed Salvation
3. Verminous
4. Shattered Pillars
5. Stygian Voyage
6. Aphotic Womb
7. Teratoid Crossbreed
8. Mountains Of Quivering Bones



             



1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod