Recherche avancée       Liste groupes



      
POST-METAL INSTRUMENTAL  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

2016 Guidance

RUSSIAN CIRCLES - Guidance (2016)
Par ISAACRUDER le 26 Septembre 2016          Consultée 2408 fois

Survivant d’une époque disparue RUSSIAN CIRCLES avait rappelé avec "Memorial" que ce genre bâtard appelé Post-Metal avait encore son mot à dire dans les scènes où l’émotion et la puissance de frappe s’allient avec classe. Massif et beau, surtout dans ce featuring avec CHELSEA WOLFE, "Memorial" était enivrant de mystère, véritable culte rendu à l’atmosphère et au son tellurique. Aussi "Guidance", en successeur apeuré, se devait-il de faire aussi bien. Mais c’est sans compter sur RUSSIAN CIRCLES, qui se permet de faire encore mieux, dans ce qui est un des albums de l’année.

Si "Memorial" était un album excellent, "Guidance" est l’album de la maîtrise. Maîtrise de la composition déjà, et d’un art séculier qui est celui du crescendo Post-Rock. Ce dernier, les américains le subliment, notamment dans la magnifique "Afrika", dont le travail atmosphérique renvoie à tout ce pan culturel impressionnant, mais couplé à la puissance des riffs de RUSSIAN CIRCLES, qui viennent resplendir au terme de progressions dantesques ("Mota").

Maîtrise du son aussi, et c’est peu de le dire. Kurt Ballou s’est surpassé (c’est encore possible oui) tant "Guidance" est une pièce d’orfèvre du travail sonore. La basse vrombit avec majesté, la batterie éclate naturellement, la guitare possède un cachet Metal incroyable et les effets épars comme les claviers, dissimulés pour raviver le plaisir d’écoute, viennent conclure cette perfection technique, pour un parti pris organique clairement plus assumé que sur leurs précédents albums ("Calla").

"Guidance" est donc toujours habité par cette fièvre Post-Rock, peut-être davantage encore que par le passé, mais c’est un album qui montre un mariage habile des influences que RUSSIAN CIRCLES a explorées durant ses cinq œuvres. Un titre comme "Vorel" renvoie à la puissance d’un PELICAN époque "Australasia", quand le riff impérial venait raconter une histoire, et que la puissance lavait l’âme de toute émotion négative. "Calla", forte d’une ambiance aussi sombre que pouvait l’être celle de "Memorial", rappelle les cataclysmes engendrés par NEUROSIS dans leur première époque. Enfin, "Lisboa" explore le Doom dans un final impressionnant et salvateur.

RUSSIAN CIRCLES vient selon moi de sortir son meilleur album avec "Guidance". Sans révolutionner le genre bien sûr ; cet album confirme définitivement leur maîtrise et leur compréhension de leur identité musicale. Il distille étrangement une sensation de tranquillité, de naturel ; comme si au fond le groupe avait trouvé une sérénité dans son art, et qu’il se contentait de créer de la beauté avec sagesse et quiétude.

A lire aussi en POST :


NEUROSIS
Times Of Grace (1999)
Sombre, froid, apocalyptique, génial.

(+ 1 kro-express)



HERETOIR
The Circle (2017)
Feu de joie alimenté à l'essence


Marquez et partagez





Par ISAACRUDER




 
   ISAACRUDER

 
  N/A



- Brian Cook (basse)
- Mike Sullivan (guitare)
- Dave Turncrantz (batterie)


1. Asa
2. Vorel
3. Mota
4. Afrika
5. Overboard
6. Calla
7. Lisboa



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod