Recherche avancée       Liste groupes



      
HEAVY/DEATH PROG  |  STUDIO

Commentaires (2)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 

 

 Site Officiel (64)
 Chaîne Youtube (53)

WITHERSCAPE - The Northern Sanctuary (2016)
Par MEFISTO le 8 Août 2016          Consultée 2814 fois

Un des artistes les plus occupés et talentueux de Suède est sans contredit Dan Swanö. Souvent dans l'ombre en raison de son travail d'orfèvre en studio, le bonhomme est un musicien accompli dont les implications au sein de groupes cultes comme EDGE OF SANITY et DIABOLICAL MASQUERADE ont été des plus profitables. WITHERSCAPE, son plus récent bébé qu'il partage avec le non moins doué et maître des cordes Ragnar Widerberg, est sans nul doute l'apex de sa carrière, le projet qui fusionne le mieux ses nombreuses qualités de compositeur, de créature imaginative et de roi des manettes.

WITHERSCAPE, c'est le penchant scandinave de SYMPHONY X, mais en mieux. "The Northern Sanctuary" contient certaines des pièces les plus accrocheuses et alambiquées de cette année 2016 en frais de Death Mélodique grâce au chapeau progressif que porte fièrement le duo Swanö – Widerberg. Et, étonnamment, l'album se dévoile à vitesse grand V, contrairement à d'autres œuvres progressives. Ce qui aide WITHERSCAPE à éclipser ses concurrents est possiblement l'absence de fioritures – malgré que ce soit du Prog – et de bidouillages sci-fi ; le tout demeure organique, fédérateur et pas du tout labyrinthique. Pourtant, avec la trame de fond qui sous-tend l'édifice, il aurait été facile de se perdre…

Le concept débuté sur "The Inheritance" y est développé davantage : l'homme en blanc, propriétaire de la maison hantée que l'on peut apercevoir sur la pochette du premier album, est possédé par un esprit malin et fait subir toutes sortes de trucs aux passants de ce gîte. Et comme la maison est située sur une des barrières de l'Enfer… je vous laisse deviner le reste.

Ce scénario dantesque ne nous vient pas trop à l'esprit, que l'on soit au courant ou non de son existence. La musique de WITHERSCAPE l'évoque bien entendu et la pochette aura tôt fait de nous mettre sur la piste. Sauf que les compos suintent surtout d'un certain gothisme musclé et romantique à la OPETH, tel qu'étalé sur quelques pistes de l'album que l'on pourra qualifier de power-balades ("The Examiner", "Marionette"). D'autres sont carrément inspirées d'un Heavy vintage teinté de modernisme ("Divinity", "God Of Ruin"). Mon podium vous dira dans quelle direction j'ai pris mon pied, soit dans les eaux SYMPHONY Xiennes et progressives, mais je peux vous affirmer que tous les fans, d'extrême ou de Metal plus soft, trouveront leur auge pleine sur ce skeud. La balance des genres est parfaite, le PH de ce bassin est respecté à la lettre. La preuve : moi le maniaque de Black et de Death bien gras et ambiancé, je prends un plaisir énorme à le réécouter en boucle ! Encore plus que "The Inheritance".

Ce qui rend ce "Northern Sanctuary" irrésistible est qu'en 47 minutes, on ratisse aussi large tout en ne perdant jamais le nord et en ne dénonçant aucune longueur ! On a même droit à un émule de DIABIOLICAL MASQUERADE sur "Wake Of Infinity" ! Déjà que les sept premières plages soient de calibre mondial, Swanö nous réserve sa pièce-maîtresse en huitième position, qui s'étend sur 13:44. On navigue sur toutes les mers possibles avec ce vaisseau-amiral, on a droit à de la tendresse virile et du riff costaud, des atmosphères virales et un petit tour de force au synthé de la part du boss. Ce dernier nous gratifie d'ailleurs d'une production aussi nickel qu'un sou neuf : tous les instruments sont habilement illuminés, de sorte que l'écoute est paisible, agréable à chaque note. Cela rend l'œuvre blindée à toute critique destructrice, quand bien même il y aurait une faille minime dans l'ensemble selon vos goûts. Ce que je n'arrive pas à trouver.

WITHERSCAPE a trouvé le filon aurifère qui le propulsera aux sommets du genre progressif accostable. "The Northern Sanctuary" apportera réconfort dans tous les hameaux, dans toutes les chapelles, dans tous les cœurs et esprits de métalleux d'un continent à l'autre. C'est sans hésiter l'album le plus complet dans son créneau que j'aie entendu cette année et possiblement depuis quelques années.


Podium : (or) "The Northern Sanctuary", (argent) le duo "Wake Of Infinity" – In The Eyes Of Idols, (bronze) "God Of Ruin".

A lire aussi en DEATH MELODIQUE par MEFISTO :


ALLEGAEON
Proponent For Sentience (2016)
Quand on a du talent, la forme importe peu...




DOMINIA
Theophania (2014)
La Russie a aussi de bons côtés...


Marquez et partagez





Par MEFISTO




 
   MEFISTO

 
  N/A



- Dan Swanö (batterie, synthé, chant)
- Ragnar Widerberg (basse, guitare)


1. Wake Of Infinity
2. In The Eyes Of Idols
3. Rapture Ballet
4. The Examiner
5. Marionette
6. Divinity
7. God Of Ruin
8. The Northern Sanctuary
9. Vila I Frid



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod