Recherche avancée       Liste groupes



      
LOUNGE BLACK METAL  |  STUDIO

Commentaires (21)
Lexique black metal
L' auteur
Acheter Cet Album
 


ALBUMS STUDIO

1994 3 Dark Medieval Times
1995 1 The Shadowthrone
1996 2 Nemesis Divina
1999 1 Rebel Extravaganza
2002 2 Volcano
2006 1 Now, Diabolical
2008 4 The Age Of Nero
2013 3 Satyricon
2017 1 Deep Calleth Upon Deep

E.P

1997 Megiddo

DEMOS

1993 The Forest Is My Throne

ALBUMS LIVE

2015 1 Live At The Opera

COMPILATIONS

2002 Ten Horns, Ten Diadems
 

2017 Deep Calleth Upon Dee...
 

- Style : Immortal, Cobalt
- Membre : Aura Noir, Thorns
- Style + Membre : 1349
 

 Myspace Officiel (1027)
 Site Officiel (1155)

SATYRICON - Satyricon (2013)
Par KOL le 20 Septembre 2022          Consultée 254 fois

Cinq longues années se sont écoulées depuis la sortie de "The Age Of Nero", peut-être mon album préféré de SATYRICON. Pionnier de la scène Black Norvégienne, le duo Satyr/Frost ne s’est jamais reposé sur ses acquis, et a beaucoup expérimenté au cours de sa déjà longue carrière. Entre les périodes médiévales, celles plus industrielles, avant de trouver une certaine forme de constance avec des ajouts Black n’Roll, on ne peut pas leur reprocher de ne pas tenter de se réinventer. Tant décrié, cet éponyme ne fait finalement que suivre une certaine forme de cohérence dans la démarche aventureuse des musiciens, qui n’ont plus rien à prouver à personne depuis bien longtemps.

Il y a pour moi quelques constantes malgré les évolutions du combo : la voix haineuse de Satyr évidemment, la batterie tellement variée de Frost qui vient épouser les intentions des compositions, les riffs abrasifs et une dimension envoutante, quasi-hypnotique à leur songwriting. C’est sur ce dernier point que la formation décide d’insister pour cet opus, enfonçant finalement le clou après de nombreux signaux déjà envoyés sur "Volcano" ou "Now, Diabolical", en particulier. Comment s’en étonner, tellement cette direction était finalement prévisible ? Le chant et les guitares sont clairement moins agressifs qu’à l’accoutumée, c’est vrai, mais c’est ici nécessaire pour nous permettre de pénétrer dans les atmosphères classieuses concoctées par la formation.

"Phoenix" est la pièce maîtresse de "Satyricon", lente et sinueuse à la fois, sur laquelle Satyr partage le micro avec la star norvégienne Sivert Høyem, qui apporte une triste noirceur, appuyée par des chœurs discrets mais fantomatiques. L’ambiance atteinte sur cette chanson est un moment de mélancolie absolument magique, portée par un Frost d’une sobriété et d’une justesse bluffante. Je vous le dis, ce titre file des frissons.

Vendus/pas vendus, ce débat a toujours eu tendance à m’exaspérer. Franchement, la seule question à se poser est la suivante : est-ce que c’est bon, ou pas ? En l’occurrence, ça l’est franchement. SATYRICON n’a d’autre but que de nous entraîner dans des dédales mélodiques posés sur des tapis de double pédale, limitant les notes à celles qui apporteront à l’univers mis en place. A l’écoute du disque, il est clair que la dimension symphonique leur trainait déjà dans un coin de la tête, en témoignera la sortie du "Live At The Opera" quelques années plus tard. Mais au contraire de ce qu’ont pu tenter certains, comme METALLICA et Serj TANKIAN, l’écriture a ici été pensée à cet effet. Sans le moindre ajout orchestral, on ne peut que se projeter sur une revisite classique des 10 pistes composant cette pièce injustement vilipendée à mon sens.

On peut être triste de ne pas retrouver ce qu’on a adoré chez un groupe, mais on ne peut pas lui en vouloir de s’essayer à de nouvelles voies, surtout lorsque celles-ci étaient finalement sous-jacentes sur les précédents essais. Dès lors que la qualité est toujours au rendez-vous, je signe pour ma part des deux mains.

A lire aussi en BLACK METAL :


AL NAMROOD
Diaji Al Joor (2015)
Black saoudien, sulfureux et subversif




ARCTURUS
La Masquerade Infernale (1997)
Black-avantgardiste

(+ 2 kros-express)

Marquez et partagez




 
   ZODD

 
   KOL
   MEFISTO
   PERE FRANSOUA

 
   (4 chroniques)



- Frost (batterie)
- Satyr (chant, guitares, claviers, basse)


1. Voice Of Shadows
2. Tro Og Kraft
3. Our World, It Rumbles Tonight
4. Nocturnal Flare
5. Phoenix
6. Walker Upon The Wind
7. Nekrohaven
8. Ageless Northern Spirit
9. The Infinity Of Time And Space
10. Natt



             



1999 - 2022 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod