Recherche avancée       Liste groupes



      
HARD-POP-PROG BAROQUE  |  STUDIO

Commentaires (8)
Metalhit
L' auteur
Acheter Cet Album
 


 

1973 Queen
  At The Bbc
1974 Queen Ii
  Sheer Heart Attack
1975 A Night At The Opera
1976 A Day At The Races
1977 News Of The World
1978 Jazz
1979 Live Killers
1980 The Game
  Flash Gordon
1982 Queen On Fire - Live At ...
  Hot Space
1984 The Works
1986 A Kind Of Magic
  Live At Wembley Stadium
1989 The Miracle
1991 Innuendo
1995 Made In Heaven
2002 The Queen Symphony - Tol...
2005 Return Of The Champions
  Killer Queen : A Tribute...
2008 The Cosmos Rocks
2009 Live In Ukraine
2014 Live At The Rainbow '74
2015 A Night At The Odeon
 

- Style : Meat Loaf, The Darkness , Sweet, Magnum, Rush, Styx, Slade, Wild Horses [uk]
- Membre : Film
- Style + Membre : Queen + Paul Rodgers
 

 Site Officiel (694)
 Youtube Channel (716)
 Myspace (667)

QUEEN - Jazz (1978)
Par DARK BEAGLE le 15 Avril 2016          Consultée 711 fois

"Jazz" marque le retour de QUEEN vers quelque chose de plus bariolé. Sur ce disque, on retrouve le goût de l’éclectisme dont le groupe faisait montre jusqu’à "A Day At The Races" et qui s’était considérablement amoindri sur "News Of The World".

"Jazz" peut être vu à la fois comme un retour aux sources et un pas en avant pour la formation britannique, qui se montre bien aventureuse. Si "Bicycle Race" sonne de façon très classique, dans l’esprit baroque des compositions de Freddie Mercury, si "Jealousy" est la ballade romantique de circonstance, si Fat "Bottomed Girls" porte la marque typique du Hard Rock à la Brian May, les compositions signées Roger Taylor montrent que QUEEN vit avec son temps.

En effet, "Fun It" prend des allures de disco fadasse, tout comme "More Of That Jazz" au final un brin déstabilisant. Ces deux morceaux font trop hors sujet pour être pleinement appréciables et ils n’apportent pas grand chose à l’album, sinon le sentiment qu’une page est en train de se tourner. "The Game", en 1980, le confirmera.

L’album est très varié, les morceaux se succèdent et, une fois n’est pas coutume, ne se ressemblent pas. Les bonnes choses côtoient des moments plus faibles et un véritable déséquilibre va vite sauter aux oreilles. Bien sûr, les singles sont encore une fois des petites pépites, surtout "Don’t Stop Me Now", à peu près la meilleure chanson pour se mettre en forme le matin, mais certains passages flirtent avec l’anecdotique, comme "In Only Seven Days", "Fun It" ou "More Of That Jazz".

Cette fois-ci, l’éclectisme des musiciens ne rend pas le disque savoureux comme il le mériterait. Il est intéressant, mais il n’a pas ce côté addictif que l’on retrouve sur "Sheer Heart Attack", "A Night At The Opera" ou même, dans une moindre mesure, sur le "News Of The World". Un bon album au final, mais quelque peu terni par une face B moins grandiose que la A.

A lire aussi en HARD ROCK par DARK BEAGLE :


THIN LIZZY
Live And Dangerous (1978)
Irlande conquérante




HALESTORM
Vicious (2018)
T'aimes quand c'est vicieux, hein ?


Marquez et partagez




 
   JEFF KANJI

 
   DARK BEAGLE
   NICO

 
   (3 chroniques)



- Freddie Mercury (chant ,clavier)
- Brian May (guitare, chant)
- John Deacon (basse)
- Roger Taylor (batterie,chant)


1. Mustapha
2. Fat Bottomed Girls
3. Jealousy
4. Bicycle Race
5. If You Can't Beat Them
6. Let Me Entertain You
7. Dead On Time
8. In Only Seven Days
9. Dreamer's Ball
10. Fun It
11. Leaving Home Ain't Easy
12. Don't Stop Me Now
13. More Of That Jazz



             



1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod