Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 ...<<...<... 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 15 Février 2008 par SACRIPAN

Vous constaterez que depuis les années 50, chaque décennie a apporté son lot de génies, et que chacun de ces génies a apporté quelque chose au rock.

Années 1950
Elvis, B B King, Buddy Guy, Fats Domino, John Lee Hooker, Muddy Waters

Années 60
Chuck Berry, Hendrix, Led Zeppelin, Black Sabbath

Années 70
ACDC, Deep Purple, Iron Maiden

Années 80
Motorhead, Metallica, Sepultura, Slayer, Dream Theater

Années 90
Pantera, Nirvana, Rage Against The Machine, Korn, Emperor, Immortal

Années 2000
???

Depuis les années 50 nous sommes avons vu naître le blues, le rock'n'roll, le pop rock, le hard rock, le metal, le heavy metal, le black metal. Mais quelles ont été les innovations apportées par l’année 2000 ? Quels ont été les aventuriers rock de cette décennie ? Nous sommes en 2008 et sincèrement, je pense comme Canard WC que cette décennie finira malheureusement sans avoir connu beaucoup de fruits.

Peut-être est-ce une décennie d’ébullition, peut-être quelque genre, quelque groupe explosera-t-il d’ici peu (dépêchez-vous tout de même, il reste 2 ans). Ou peut-être est-ce du au fait justement que les vieux ne laissent plus la place aux jeunes, leur empêchant de prendre conscience de leur manque affligeant d’initiative.

Sacripan de Dailymotion


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 14 Février 2008 par CARDINAL SIN

Cela aurait été sympa d'illustrer cet édito avec une moyenne des notes donnée par album d'année en année, histoire de voir si ça se reflète dans les chroniques... Celà dit y a de bonnes choses qui sortent dans tous les styles, en matière de Thrash par exemple, la vague Municipal Waste, Violator, SSS et co valent le détour et apportent une aire de fraîcheur... le problème vient du nombre de productions qui noie les bonnes sorties et qui sont oubliées un mois après par la masse...

Par contre je suis d'accord que la vague bidulecore, n'amène strictement rien à cette scène, si ce n'est un gros baillement d'ennui...


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 14 Février 2008 par JEREMY

Comme les deux commentaires précédents, je ne suis absolument pas d'accord avec cet édito, et plus particulièrement avec les deux derniers paragraphes. Je ne vais pas reprendre les arguments de Mox et Nico car je suis à 99% d'accord avec eux, mais me contenter de rebondir sur "tes couilles de metalcore et de post-hardcore", Canard.

Je suis curieux de savoir quels albums de postcore tu as écouté pour dire que c'est toujours plus brutal, carré et puissant - car oui, le postcore est un genre de metal moderne, les premiers albums du genre sont apparus au début des années 2000. Ecoute les derniers Cult Of Luna par exemple, c'est intense oui, mais brutal et carré, faut vraiment avoir envie de faire de la provoc' pour le dire !

Tout le monde sait, Canard, que tu es fan de thrash brutos et - je me permets de le supposer - pas grand chose d'autre. J'ai l'impression que tu nages en plein paradoxe. Tu craches (ton édito le laisse penser en tout cas) sur les simili nouveaux genres (metalcore, postcore, et les autres si il y en avait) alors qu'ils en sont à peine à leur balbutiement, tu te fermes ainsi à toutes possibilités de nouveautés artistiques avant même de leur avoir laissé le temps d'éclore. Et après tu viens dire que le metal moderne c'est que du bourrin bête et méchant, toujours plus puissant, carré et brutal. Rome ne s'est pas faite en un jour, et peut-être que de ces "genres intrinsèquement bancals" naîtront, d'ici quelques années, les nouveaux Slayer, Maiden, ou Dream Theater. Si les mecs comme toi leur laisse le temps de faire leur preuve. Et j'espère que ce jour là, tu sortiras le nez de South Of Heaven pour venir headbanguer avec les kids d'aujourd'hui.

En fait, ton édito est vraiment intéressant Canard. Jusqu'ici, le metal n'avait qu'une seule génération de fans, avec les mêmes repères, les mêmes albums cultes, les mêmes attentes artistiques et scéniques. Les "genres intrinsèquement bancals" qui arrivent aujourd'hui marquent un tournant générationnel dans le metal, car pour la première fois, des jeunes vont à un concert alors qu'ils n'ont jamais entendu la moindre note de Master Of Puppets ou Seasons In The Abyss, ce qui aurait été impensable ne serait-ce qu'à la fin des années 90s. Aujourd'hui le metal (et la musique en général) est déréglementé, notament grâce (à cause ?) du téléchargement généralisé. Certains s'adaptent, se mettent à Myspace, commandent des albums en import depuis l'autre bout de la planète, tandis que d'autres se renferment peu à peu sur eux-mêmes et sur leurs vieux albums, et refusent cette modernisation. Dans la société, les jeunes appellent ces gens là les "vieux cons"...
Je ne cherche pas à faire de jugement de valeur. Je constate simplement que pour la première fois, le front se désuni. Une nouvelle génération de metalleux apparait, et c'est d'elle que viendra le renouveau du genre.
Les prochaines années seront. Et pas ternes !


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 14 Février 2008 par MOX

Nico a parfaitement résumé l'avis que j'ai de cet édito qui n'avance vraiment rien et qui ne reflète l'opinion de, je l'espère, qu'une petite partie de l'équipe Nightfall.
Pour avoir adhéré à un courant musical qui s'essouffle, ou tout du moins qui a déjà connu son heure de gloire, je sais que j'aurais plus ou moins de mal à accrocher à de nouveaux styles, surtout si ceux-ci suivent la ligne étroite du "toujours plus".

En ce qui concerne la population repliée sur elle-même, ne t'inquiète pas Nico, elle est plus que conséquente. Et elle ne va plus voir de concerts, de toute manière. Ou peu.


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 13 Février 2008 par NICO

Edito ou exercice de style ?

Allez j'y ajoute mon grain de sel au travers quelques petites notes :

1) Si je lis entre les lignes, je vois un avis très subjectif qui fleure bon l'auto-analyse. Soyons sérieux, qui est cette population repliée sur elle même qui n'adhère à rien de nouveau ? En tout cas je ne m'y reconnais ABSOLUMENT pas. Ce que je vois en concert régulièrement ne ressemble pas à ça non plus.

2) Qu'est-ce que les modes sinon des courants qui se font et se défont au fil des générations. Pour la plupart d'entre nous, nous écoutons l'opposé de ce qu'écoutaient nos parents, et ainsi de suite. Quoiqu'il en soit, dissimulés sur un fond jeune, dansant et punchy, c'est bel et bien des gratteux qu'on voit refleurir dans les clips.

3) Ca me fait penser à X-Files tout ça. Pendant quelques temps sur M6 en 3e partie de soirée, c'était carrément LA série underground cultissime qu'il ne fallait pas rater. Puis c'est passé à une plus grosse audience et les premiers fans ont tout d'un coup trouvé que la série avait changé. Est-ce vraiment la série qui changeait ? Les mêmes qui disent que le métal est injustement méconnu seront-ils les premiers à onir leurs groupes quand reviendront les Monsters Of Rock et autres Woodstock ?

4) En anglais on dit "Beauty is in the eye of the beholder" (La beauté est dans l'oeil de celui qui regarde). L'inverse est d'autant plus vrai. Que celui qui trouve que le métal est mort se pose la question de savoir quand pour la dernière fois il a vraiment vibré en écoutant ou en achetant un disque ? Est-ce le métal qui meurt ou tout simplement la personne qui estime en avoir fait le tour.

5) Eddy Mitchell dans les '70 : "Tu sais, parfois, la vie me réserve des choses drôles. Les gens oublient, puis redécouvrent le Rock and Roll"...

6) Si le métal est effectivement mort, alors vive le métal ! Grâce à NIME j'ai des chroniques à lire jusqu'à plus soif et des disques à acheter au meilleur prix puisque personne n'en voudra plus... Ahahah !


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 13 Février 2008 par GARGAMEL

Je rejoins le commentaire de Shaigan et me demande si ce manque d'inspiration ne s'inscrit pas tout simplement dans la sociologie de notre époque. Nos démocraties occidentales semblent s'essoufler depuis une dizaine d'années aux niveaux idéologique et économique et peinent à tirer leur épingle du jeu dans un contexte de capitalisme financier et de mondialisation où les cartes semblent avoir été redistribuées. Le metal n'est surement pas à l'agonie, du moins il ne le sera pas tant qu'il y aura des musiciens passionnés pour faire vivre la flamme. Mais les futurs grands de demain seront peut-être russes, brésiliens voire chinois.
A tout hasard, jetez une oreille au concept album "Elfiyskaya rukopis'" des russes d'Epidemia, vous comprendrez ce que je veux dire. (www.myspace.com/epidemiaru)


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 11 Février 2008 par HANN-

Je plusoie Gricha, il y a eu des bonnes choses ces dernières années aussi, et je crois qu'il faut voir au-delà de la métaphore qui consisterait à voir le Metal comme une créature bicéphale mercantilo-hurleuse. Il y a eu ces dernières années de bons albums, peut être pas dignes du hall of fame éternel du XXI°siècle mais ce foutu siècle ne fait que commencer merde ! Il faut laisser au Metal le temps de se renouveler, il le fera de lui même, ce sera sans doute moins spectaculaire que dans les années 80 mais le renouveau viendra, c'est une certitude, des groupes restent à naître en Europe de l'est ou peut être en Afrique avec des trucs folklorikobizarres à la Mike Patton, qui sait ? Ce n'est pas la fin de l'espoir (j'en arrive à citer NIGHTWISH quand même)...


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 11 Février 2008 par GAéTAN

Je suis d'accord avec l'édito, c'est aussi ce que je pense. Mais il y a une chose sur laquelle on a oublié d'appuyer. A l'époque, les 70' et 80' et même les 90', tout était à inventer. Oui, Black Sabbath et autres Iron Maiden ont inventé le metal, ils étaient les premiers, les créateurs d'un nouveau genre à part entière. C'était incroyable.
Mais maintenant, deux problème se posent (dans la scène rock aussi): primo, il n'y a plus de révolution, on a l'impression que tout a déjà été inventé, on assiste juste a des créations de sous-genres originaux mais ce n'est pas la grandeur de l'époque. Et c'est assez fondé, là je ne vois pas comment on peut encore inventer un genre majeur (dans le métal).
Deuxio, je pense qu'il y a trop de pessimistes et de "c'était mieux avant" dans les gens d'aujourd'hui. Pour le rock comme le métal, les anciens groupes mythiques reviennent à la mode. Ils sont biens, j'en suis le premier fan, mais le simple fait de voir que ça date des seventies ou eighties, on dit "c'est du bon". Et, a contrario, les groupes d'aujourd'hui sont victimes de ce mouvement et cette façon chiante qu'on les métalleux de dire " depuis le début des années 90, il n'y a eu que de la merde".


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 11 Février 2008 par KAFARD666

Je ne pense pas que le Metal va mourir, tout simplement il est en train de se mettre en veille à cause de plusieurs facteurs comme indiqué dans l'édito. Trop de groupes et ce trop engendre la médiocrité artitisque et il appauvrit le genre. Renouveler un style devient de plus en plus difficile même en le mixant avec d'autres styles. La surenchère de jouer plus vite, plus fort, les paroles les plus choquantes ... mais n'apportent rien. Enfin j'espère ne pas me tromper et qu'il y aura bien un séisme musical qui déclenchera la secousse nécessaire pour relancer ce style qui nous donne tant de plaisir ...


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 11 Février 2008 par GRICHA

C'est rigolo, quand je lis ça j'ai l'impression de me retrouver presque 20 ans en arrière. Bah oui, comme tout le monde le sait, le métal est déjà mort, en ce funeste début des années 90 où Maiden et Judas Priest ont perdu leurs chanteurs, symbole de l'écroulement de 20 ans de métal. C'est vrai quoi, le heavy est mort, Metallica fait de la pop, Death fait une bouillie inbuvable... C'est pas le doom qui va nous sauver! Et ces deux petits nouveaux là, Iced Earth et Blind Guardian? Ils sont gentils, mais c'est pas eux qui vont relancer la machine!
Et pourtant, aujourd'hui, des gosses qui étaient à peine nés à ce moment-là prennent leurs guitares et sortent parfois des chefs-d'oeuvres, sortent parfois des galettes qui ne ressemblent à aucunes autres. Et d'autres gosses comme moi, tout en essayant de rattraper 35 ans de retard pour nos pauvres oreilles, les écoutent en se disant "c'est ça, l'avenir du métal". Et je prend un album d'Iced Earth et de Blind Guardian, et je reconnais un prophète annonciateur d'un renouveau du métal à la fin des années 90 - avec d'autres groupes, d'autres styles, d'autres gens...
Oui, c'est vrai, la situation a changé, le business du disque est en crise, les labels n'enregistrent plus, ne développent plus, n'investissent plus, ils ne font que produire et faire tourner. Les vieux groupes ne font que se reformer sans se réformer, les jeunes ne font des erreurs de jeunesse. Le public métal est fermé (ceci dit, c'est très vrai en France, mais est-ce vrai ailleurs? Est-ce que cette situation n'est pas spécifique à une société française globalement hostile au genre, toutes proportions gardées?), le genre métal ne se nourrit plus que de lui-même... C'est bien simple, c'est surement pas cette bouillie post-hardcore qui nous sauvera, le métal meurt!
Mais ça n'empêche qu'en lisant ça, j'ai vraiment l'impression de lire quelqu'un à la culture métal certes ancienne et étendue, mais qui se fourvoit dans le mythe de l'âge d'or, un peu comme tous ces groupes qui tournent avec leurs playlistes de 85. Le constat n'est pas complêtement faux, le genre connaît ses travers, le public n'est pas toujours à la hauteur des groupes. Mais déclarer le métal mort, c'est y aller un peu vite : je n'y croirai que lorsque la dernière guitare électrique se sera tue, que lorsque le dernier chevelu sera mort, que lorsque le dernier hellfest aura eu lieu. Et tant qu'on aura nos Iced Earth et nos Blind Guardian, tant qu'on aura nos doom et nos death metal du moment, la bête continuera à avancer. Et même si le dernier album de ces groupes ou de ces genres est encore plein de défauts, c'est pas grave, ils ont encore 20 ans pour devenir la légende qu'on attend, et ils seront au rendez-vous!
Wait and see, comme il disait. Mais je suis prêt à parier que dans 20 ans, tout en grommelant devant la nullité de ces satanés jeunes, il headbangera avec moi devant le plus grand groupe de métal du moment, un groupe né en... 2008.


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 10 Février 2008 par UT22

Je vais dire une grosse connerie peut-être... de mon prof de musique:

''C'est un mouvement perpétuel, un jour vos gamins dans quelques décennies écouteront de la musique classique''

Mais ne soyons pas pessimiste, c'est dans ces esprits là, que naissent les esprits fous....
voilà un commentaire inutile ou pas...


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 10 Février 2008 par STORMY

Il y a de quoi s'interroger en effet sur la quantité industrielle de groupes existant de nos jours et paradoxalement sur le peu d'évolutions réelles de ce vaste genre qu'est le Metal.
Mais est-ce réellement encore possible de proposer quelque chose de totalement novateur après plusieurs décennies d'explorations musicales diverses? Je rejoins SHAIGAN sur le premier commentaire sur le fait que tout a été fait et refait pour créer de la musique à partir des coups de génies des pionniers qu'ont été BLACK SABBATH, LED ZEPPELIN ou autres DEEP PURPLE. (enfin presque car on a pas encore créé l'electro-symphonico-rap metal!). Ce mal touche tous les courants musicaux en général.
Les principaux genres sont déjà apparus (hard-rock, heavy-metal, thrash, death...) et les seules innovations qu'on peut espérer maintenant seront beaucoup moins marquantes qu'un Kill'em All ou Number of The Beast par exemple. Ces innovations existent encore et ne manquent pas de qualités je pense notamment à NIGHTWISH ou RHAPSODY (même si je ne suis pas fan de ces derniers), bon nombre de groupes se sont engouffrés dans la brèche qu'ils ont ouverte avec plus ou moins de réussite.
L'absence d'évolution flagrante n'est pas pour autant signe d'agonie du metal à mon sens car il me semble quand même en bien meilleure santé qu'au début des années 90 où il est passé tout près de disparaître purement et simplement suite à la vague Thrash-metal et au coup de grâce donné par un certain Kurt Cobain.
D'ailleurs on pourrait bien revivre la même chose avec la vague de groupes de thrash qui se forment ces temps-ci, imaginez un nouveau raz de marée comme celui de la grande époque de la Bay Area qui emporterait tous les groupes superflus qui n'apportent pas grand chose à notre musique et ne font que cloner en moins bien leurs ainés. Mais ceci n'est que pure spéculation! (pas impossible cependant si vous jetez une oreille par curiosité sur les myspace de Havok, Bonded by Blood ou autres Fog of War)
Tant qu'il y aura des groupes qui penseront d'abord à écrire des morceaux efficaces et qui font la part belle aux émotions quelles qu'elles soient, le metal sous toutes ses formes aura de beaux jours devant lui et heureusement il en reste beaucoup des groupes comme çà!



Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 10 Février 2008 par VOLTHORD

pour moi le problème vient surtout de cette classification par décennie. Si on arrête cette fixette, on se rend compte qu'il y a toujours eu une évolution assez constante, avec une grosse majorité de bouses pour toutes les époques et un essouflement plus ou moins rapides dans tous les genres.

Je pense que l'heure est davantage à l'avant garde, voir aux fourre-tout, et que c'est dans ce sens (ou ce non sens) que les meilleurs groupes tireront leur épingle du jeu. Mais de là à dire que le Metal est mort et que la prochaine décennie ne "sera pas", là franchement je trouve ça excessif. Certes le metal change et s'essouffle, mais la prolifération des trucs moyens, nazes ou merdiques, c'est franchement pas nouveau.


Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 10 Février 2008 par UT22

Le déclin du métal, c'est un peu exagéré, mais c'est vrai qu'il y'a une baisse de régime, il y a trop de technique à mon sens, ça tue un peu la créativité.
Comme le dit canard wc:

''les prochaines années seront ternes, ou ne seront pas.''
Wait and see.....




Le déclin du metal ?
Par CANARD WC
Le 10/02/2008
Le 10 Février 2008 par LOTUSINHELL

Si déjà les artistes se détachaient un peu de la technique pour laisser parler l'inspiration et les émotions avant le reste peut-être qu'une évolution pourrait s'amorcer...Sinon, le métal ne sortira pas de ses propres marécages...

Commentaires :  1 ...<<...<... 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79






1999 - 2018 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod