Recherche avancée       Liste groupes


Auteur
 

Groupe
    

Classement équipe
  
Référendums
  


MEFISTO - 2010
Consulté 4489 fois
SIGH - Scenes From Hell

Peu importe le camp dans lequel vous prêchez, "Scenes From Hell" est une explosion dont les harmonies et mélodies vous cloueront au plancher. SIGH nous amène dans de tortueux chemins, ça oui.

FLESHGOD APOCALYPSE - Mafia

Je n'ai pas peur de l'écrire, car la lumière a fusé dans mon esprit inculte : FLESHGOD APOCALYPSE est ce qui se fait de mieux présentement en frais de Death Brutal.

MARTRIDEN - Encounter The Monolith

"Encounter The Monolith" est un monstre à six têtes. Je ne vois pas meilleure manière de le décrire. Chacune de ces tronches est savante, éduquée, a de la conversation, sait charmer monsieur et tenir la porte à madame, a un potentiel de vie infini et une valeur de revente ou de revenez-y aussi grande qu'à la première consommation.

AGRYPNIE - 16[485]

La musique d'AGRYPNIE, tous titres confondus, est introspective. Un pore qui laisse échapper les toxines qu'il laisse pénétrer contre son gré, un cœur secoué par les affres qu'il ne contrôle pas toujours et qui le transpercent de part en part, un miroir craquelé réfléchissant l'image de ses bourreaux friands d'absurdités, un phare enveloppé de noirceur impuissant dans une nuit qui n'en finit plus…

TRIPTYKON - Eparistera Daimones

Merde que ce son est puissant, jouissif, comme si TRIPTYKON venait démantibuler notre cerveau, nous rendre complètement abruti ou au bout de la route comme le personnage de ses aventures suicidaires/blasphématoires. Car au-delà des titres vedettes, "Eparistera Daimones" est avant tout une œuvre noire.

ENSLAVED - Axioma Ethica Odini

"Axioma Ethica Odini" est la synthèse des dix dernières années d'ENSLAVED, un rideau sur une décennie riche en rebondissements et, espérons-le, un tremplin vers l'avenir.

ORPHANED LAND - The Never Ending Way Of Orwarrior

Les riffs s'alourdissent, le chant Death refait son apparition, c'est le moment de sortir l'épée du fourreau et de mener le peuple vers la lumière, l'illumination éternelle. Les instruments ethniques et les bonnes vieilles grattes lourdes et mélodieuses s'échangent le devant de la scène. Très grisant, ce tableau héroïque.

SOLEFALD - Norrøn Livskunst

En nous gratifiant d’un plat contenant autant de saveurs différentes, SOLEFALD fait parler son expérience et confirme sa place parmi les meilleurs combos de Black avant-gardistes. Et le pire est que ce "Norrøn Livskunst" est assez accessible malgré son excentricité.

KEEP OF KALESSIN - Reptilian

"Reptilian" se faufile aisément en tête de la discographie de KEEP OF KALESSIN, grâce à une facture assez variée, surprenante, mariant les influences des débuts et les qualités de la croissance. Une généreuse symbiose où le blastbeat est roi.

SOULGRIND - The Tuoni Pathway

"The Tuoni Pathway" est ainsi un immanquable pour tout fan de Gothique Sympho.

PATHFINDER - Beyond The Space, Beyond The Time

On lui souhaite de pouvoir jouer avec un ensemble de 50 musiciens dans le futur, PATHFINDER le mérite. "Beyond The Space, Beyond The Time" devrait de toute façon leur ouvrir bien des portes…

CARACH ANGREN - Death Came Through A Phantom Ship

CARACH ANGREN est ce qu'on pourrait appeler un « espoir » pour la scène Black Sympho. Sans être pompeux, exagérément sympho ou mélangé entre Black Sympho et Black Mélo, les Néerlandais arrivent à dépeindre des tableaux magnifiques sans orchestre ni chœurs. Leur spécialité sur "Death Came Through a Phantom Ship" ? La frayeur.

AIUMEEN BASOA - Iraganeko Bide Malkartsutik

Autant la fibre émotionnelle que le maniement meurtrier de la hache sont interpellés. AIUMEEN BASOA fait honneur à ses origines basques et nous délivre du mal le temps d'un long instant.

IN MOURNING - Monolith

IN MOURNING est cet autre côté, reluisant, puissant, inspiré comme tout jeune poulain ayant sa dose de talent doit l'être. Et il est le futur du Death Mélo en Suède, rien que ça.

SAEL - The Sixth Extinction

La musique de SAEL est une toile aux teintes monochromes ; le noir, le blanc et le gris s'échangent le micro. Il y a du sel dans cette musique, des bourrasques et des vents mauvais venant d'un large inconnu et sombre.

VOLUSPAA - Asa

"Asa" est une sacrée baffe, je vous le dis haut et fort. Cette musique venant du large à bord d'un vaisseau taché de sang est foutrement rafraîchissante et délassante.

IN VAIN - Mantra

Des ambiances de fin du monde si près du cœur, du passé, du présent, de l'avenir, des nuages et des cailloux, de l'air, de l'eau, de la suie, de la haine, de l'amour…

THE MEADS OF ASPHODEL - The Murder Of Jesus The Jew

Un gros ramassis de trucs épars emboîté dans un coffre, voilà ce qu'est ce "The Murder Of Jesus The Jew".

ATHEIST - Jupiter

En clair, les Floridiens ont ressorti leurs meilleures qualités naturelles et les ont adaptées au Death Technique d'aujourd'hui. Voilà bêtement résumée cette claque : ATHEIST, toujours alambiqué et mélodique, mais également violent et drapé d'une production de débile ultra moderne.

DIABULUS IN MUSICA - Secrets

DIABULUS IN MUSICA a littéralement le diable au corps et son coffre à secrets contient une myriade de clins d'œil et de jouissifs moments qui prennent le devant de la scène au détriment des clichés gothico-grotesques.

BORKNAGAR - Universal

Force est de constater que BORKNAGAR n'aura jamais été qu'un « bon » groupe, ne flirtant avec la perfection qu'une seule fois en 1998, au faîte de sa montagne. Le Viking en lui n'aura malheureusement pas su la défendre et malgré les quelques soubresauts nostalgiques que nous inflige "Universal", impossible de se leurrer : BORKNAGAR sera toujours bon, sans plus.

DIMMU BORGIR - Abrahadabra

On hoche la tête et on avale sa pilule en se concentrant sur l'orchestre, et sûrement pas sur Shagrath, qu'on n'écoute même plus…

KAMELOT - Poetry For The Poisoned

Bon ben voilà, KAMELOT est devenu un peu chiant. Il a vieilli. Il radote même, se conforte dans une mixture depuis déjà longtemps ingérée et digérée. Une structure redondante composée d'un savant équilibre entre morceaux accrocheurs, douceureux, un brin épiques. Et depuis quelques albums, j'oserais même dire radiophoniques, car impossible de le nier : KAMELOT est tombé dans le piège du méga-groupe et prend ses fans pour acquis.

OV HELL - The Underworld Regime

Un autre groupe de vedettes qui faillit partiellement à la tâche…

SARAH JEZEBEL DEVA - A Sign Of Sublime

En somme, un premier essai capable, sans être concluant, pour Sarah Deva.







1999 - 2021 © Nightfall.fr V5.0_Slider - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod