Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 2236
Comment poster un commentaire ?


GHOST
PREQUELLE


Le 23 Février 2019 par MISS DS


Ce que je trouve comme extrêmement intéressant avec GHOST, c'est que chaque album a son univers propre et est une entité bien singulière.
Forge prend des risques assumés, et c'est cela m'attire énormément. Soit on aime, soit on déteste. Il se trouve que chez moi ça fonctionne à merveille.
Je ne m'ennuie pas une seconde avec ce type de groupe et de discographie.
Sans les comparer à METALLICA, je retrouve aussi chez eux comme chez GHOST, cette particularité à prendre des virages à 180°C. De ce fait, il y a toujours une découverte et je salue ce type de prise de risque.

"Prequelle" est à part dans la discographie de GHOST, tout en restant du GHOST : la petite patte de Forge est là et bien présente, et le sens de la mélodie est indéniable.
Cet album sera-t-il une continuité ou une parenthèse, l'avenir nous le dira ?
Ce qui me plaît particulièrement avec "Prequelle" est comme le dit la chronique, ce mélange entre les morceaux plus heavy et d'autres plus mélodiques, mais pour moi la transition se fait à merveille avec une grande fluidité.
Les morceaux plus mélodiques, comme par exemple "Miasma", sont excellents avec cette intensité croissante (comme indiqué dans la chronique) qui est magique.

Bref, pour moi un album totalement réussi qui ne fait que participer à la création d'une légende, qui sait ?





GHOST
PREQUELLE


Le 23 Février 2019 par KNAPY


"Prequelle" me plaît et c'est déjà pas mal en soit. Quatre albums, quatre réussites qui me plaisent.
MAIS... Autant "Meliora" m'avait ultra enthousiasmé de A à Z... Autant cet album est pour moi en dents de scie. Il est excellent pour certains titres et d'autres ne décollent pas.

"Dance Macabre" n'est pas mon kiff... Trop Popisant pour mes goûts. Pas mauvais au fond, mais au final je la zappe assez souvent.

Bref, pour moi, si le groupe gagne en popularité, il a perdu en qualité. Le changement du Pape vers le Cardinal est une autre déception... Une petite part de magie est morte avec Papa III...

Au final l'album est bien, mais le virage pop(ulaire/isant) m'inquiète quelques peu...





KREATOR
PHANTOM ANTICHRIST


Le 22 Février 2019 par SOMEWHERE


"Thrash Mélodique" dixit le classement du site.
On ne saurait dire mieux !
Qu'est ce que du Thrash mélodique ? Simple : c'est violent, mais pas bourrin. Ça tabasse sans agacer. C'est mélodique sans être chiant ni mièvre.
Le mariage parfait, la synthèse parfaite de la violence du Thrash et de la majesté du Heavy.
Les hurlements de Tom Araya finissent par vous agacer ? Écoutez le timbre rageur, quasi haineux, et profond de Mille Petrozza.
Le symphonico-mollasson des derniers MAIDEN et MANOWAR vous emm.. Ennuie ? Et leurs précédents chefs d'œuvre vous ont lassé ? Écoutez moi ces riffs, ces soli de Sami Yli-Sirniö, magnifiques d'agressivité et de mélodie.
Vous vous ennuyez depuis la triplette magique "Reign..."/"South..."/"Seasons..." ? Vous ne voulez plus repasser pour la millionième fois "Powerslave"/"Live After Death"/"Somewhere In Time"/"Seventh Son..." ?
Vous rêvez d'un album qui réunirait le meilleur de vos meilleurs groupes préférés de Thrash et de Heavy ?
Vous avez réécouté "Peace Sells..."/"So Far..."/"Rust In Peace" sans y parvenir ?
Alors cet album est fait pour vous.
Il vous redonnera la niaque que vous aviez ressenti alors, et recherché depuis sans y parvenir (ou trop rarement et partiellement).
Car il n'y a rien à jeter dans ce disque. Tout est excellent du début à la fin. Intelligemment construit et varié.
Vous vous régalerez de sa violence, du timbre rageur de Mille qui déverse sa colère sans besoin de vous casser les oreilles avec des hurlements suraigus. Oui, écouter ce KREATOR-là, celui qui naquit avec "Violent Revolution", c'est écouter du Metal qui tue. Aucun doute, personne ne vous confondra avec un vulgaire false auditeur de METALICAca.
Vous adorerez les riffs assassins, les soli agressifs mais construits des deux excellents gratteux.
Et ce batteur ! Qu'est ce qu'il envoie ! Surpuissant, varié et inspiré : un régal.
Le tout excellemment produit avec un bon gros son comme on l'aime.
Dans la lignée de ses prédécesseurs "Violent Revolution" et "Ennemy Of God", mais plus abouti, plus inspiré, mieux produit ... Bref encore et toujours mieux.
Un peu plus agressif que son excellent successeur "Gods Of Violence", qui accentuera un peu le côté mélodique, mais sans rien perdre de son agressivité.
Après près de quarante ans de carrière, KREATOR a mué, pour le meilleur. De second couteau du Thrash sous SLAYER-ien bourrin, il s'est bonifié pour devenir maître d'un genre que l'on croyait enterré.
Un album indispensable pour tout metalleux, qui ravira les fans de Heavy et de Thrash.
À envoyer à Steve Harris, Joey DiMaio, Wolf Hoffmann, Kerry King, Dave Mustaine pour qu'ils retrouvent le mode d'emploi (à METALLICA, on ne leur envoie plus rien : c'est mort et enterré depuis trop longtemps).
5 étoiles, sans hésiter.
Et je retourne l'écouter, puis j’enchaînerai avec "Violent Revolution", "Enemy Of God" et "Gods Of Violence".





MARILLION
HOLIDAYS IN EDEN


Le 22 Février 2019 par MAGNU


Cet album m'avait bien déçu à sa sortie, il faut dire qu'à l'époque j'étais un proggeux pur et dur, pardon pour le pléonasme. Puis je les ai vu en concert au Zénith de Paris sur cette tournée, un très bon concert d'ailleurs, où Hogarth m'avait bluffé mais l'album ne passait toujours pas.

27 ans après, toujours le même ressenti. Les titres Pop sont mièvres (déjà ce même sentiment à l'époque) et le groupe est bridé, malgré une prod qui a plutôt bien vieilli, je trouve (Alors qu'on l'avait bien allumée à l'époque, et même le groupe rétrospectivement d'ailleurs, devant l'insuccès de l'album, ah les faux-culs...).

Hogarth est au top et force moins sur sa voix que sur "Season's End". Bon point.

Seuls "Splittering Heart", "The Party" et les trois titres de fin me plaisent toujours, comme à l'époque.

Bref je suis plutôt d'accord avec cette chronique de M. Dark Beagle, surtout quand il dit que l'album est sorti deux ans trop tard.

Comme quoi ce n'est pas donné à tout le monde de réussir un bon album de Pop Rock de qualité. Ils feront largement mieux plus tard. Et pire aussi.





SYMPHONY X
V - THE NEW MYTHOLOGY SUITE


Le 21 Février 2019 par STEVEN


"V" est pour moi le dernier grand album de SYMPHONY X.

La technique y est proéminente, Prog oblige, mais jamais au détriment de la mélodie et des ambiances. C'est sur ce point selon moi que SYMPHONY X se détache des DGM, SEVENTH WONDER et autres CIRCUS MAXIMUS, qui m'ont jamais fait vibrer.

"Communion And The Oracle" séduit par ses belles mélodies vocales et son ambiance apaisante. C'est typiquement le genre de Prog pas chiant que j'adore. Ah ce qu'il me manque ce SYMPHONY X pré-2000 !

"Egypt" est pour moi le point culminant de cet album. C'est compliqué pour les groupes occidentaux de transposer des ambiances orientales dans le Metal sans tomber dans un certain cliché de gammes trop entendues. SYMPHONY X transforme l'essai avec brio en jouant sur les nappes de clavier et les guitares acoustiques. Russell se transcende sur le refrain et la magie opère instantanément !

Les morceaux s’enchaînent sans pause, mais toujours avec des transitions fluides et bien trouvées, à tel point qu'on ne sent pas le changement de piste à certains moments ("A Fool's Paradise"/"Rediscovery").

Petit bémol sur la fin de l'album, où certains moments instrumentaux rallongent l'album inutilement. Pour moi un album de Prog devrait se limiter à cinquante minutes, vu le côté déjà très dense de la musique...
SYMPHONY X c'est un peu comme un plat gastronomique, pas besoin de très grande quantités pour se régaler, au contraire !

Pour rebondir sur un commentaire plus bas, oui, de nombreux clins d’œils à des œuvres de musique baroque sont présents. Mais c’est totalement assumé par Romeo et Pinella (Faut-il rappeler l'inspiration du nom du groupe ?).
Pour les curieux, il y a sur YouTube une compilation de ces moments qui est plutôt sympathique.

À partir de "The Odyssey" (qui vaut surtout pour sa chanson-titre), SYMPHONY X laissera de côté le côté poétique et envoûteur de sa musique au profil d'un style plus agressif, pas mauvais en soi, mais nettement moins mémorable...

Note : 4,5/5.





KING CRIMSON
IN THE COURT OF THE CRIMSON KING


Le 21 Février 2019 par CLANSMAN57

"Influence colossale dans le développement du mouvement Metal".
N'exagérons rien, il est bien connu que le Metalhead n'est pas systématiquement un amateur de Rock Progressif et l'inverse est vrai aussi.
Il n'a déjà pas beaucoup d'affinités avec le Metal Progressif...
J'écris ça sans généraliser, je préfère préciser.
Et je n'invente rien.

C'est marrant, ce besoin d'intellectualiser le Metal...
Peut-être parce que c'est une catégorie musicale qui est considérée comme étant basse du front par la masse.
Avant, certains Metalheads voyaient du Classique dans le Metal, depuis quelques temps, on voit du Prog partout.
Prog : le terme le plus galvaudé durant cette actuelle décennie sur la planète Metal.
C'est un peu alambiqué parfois, donc c'est "Prog"...
METALLICA font des chansons alambiquées et ils se fichent pas mal du Prog.
Trouve-t-on une trace de Prog sur "Garage Inc"?
On peut trouver des points communs à n'importe quel type de musique.
JARRE lui même trouve que l'Électronique descend du Classique.

Bientôt les BEATLES et les DOORS seront Prog.
QUEEN l'est déjà selon certains.

On a bien entendu le droit de penser que le "Prog fait partie de la grande famille du Metal, qu'on le veuille ou non", comme j'ai déjà pu le lire ici, mais le fait de l'imposer comme étant une évidence me dérange pas mal, car tout le monde ne sera pas de cet avis.
Loin de là.





ON THORNS I LAY
CRYSTAL TEARS


Le 21 Février 2019 par MI PUTE MI SOUMISE


Cet album mériterait sa place auprès d'"October Rust", de "Judgment", de "One Second", et il écoperait de la note maxi si le son de gratte était plus Heavy.





KING CRIMSON
IN THE COURT OF THE CRIMSON KING


Le 21 Février 2019 par CULTOSAURUS


Qu'est ce que cet album (génial par ailleurs) vient faire ici ? Il y a d'autres sites pour chroniquer le Rock Progressif. Et beaucoup d'albums de vrai Metal attendent qu'on se pose sur leur cas...


Par Nightfall In Metal Earth

Il est ici pour deux raisons :

- Nous attaquons depuis un petit moment les grands pontes du Rock Progressif, et KING CRIMSON est sans doute à l'origine d'énormément de choses dans le genre, sans compter son influence colossale dans le développement du mouvement Metal.

- Et nous chroniquons ce que nous voulons, par passion, par envie, mais pas par obligation ! Le plus important pour NIME est de délivrer des avis construits et si possibles intéressants, afin de pérenniser le site, qui, s'il atteint les vingt ans cette année, ne le doit sans doute pas au hasard. Et par ailleurs, on essaie tout de même de suivre au mieux les grosses sorties car elles intéressent beaucoup de monde, et de déterrer des archives de la Boîte À Demandes.

Comme je l'aurais dit à Hellsoldier, avec plusieurs milliers de visiteurs journaliers, il est mathématiquement impossible de satisfaire tout le monde, mais réjouissons-nous de voir la base de données en perpétuelle croissance, tant du côté des nouveautés que des archives.

Bien à toi !

Jeff Kanji





SHADOW GALLERY
ROOM V


Le 21 Février 2019 par MR TINKERTRAIN


Ah oui Sam a raison, on a encore ici le haut du pavé du Prog. Certains passages sont sublimes et la longueur de l'album n'est pas gênante. D'où ma note. personnellement, la ballade en début de CD me rebute un peu mais c'est vraiment le seul aspect négatif...





Nita STRAUSS
CONTROLLED CHAOS


Le 21 Février 2019 par DEFLEP666


J'ai découvert Nita Strauss en tant que guitariste d'ALICE COOPER mais je ne m'attendais pas à ce que la belle nous délivre un album instrumental. Personnellement il me convient très bien par sa diversité et l'on ne peux nullement remettre en cause le talent de cette jeune femme.

Sur certains morceaux l'influence de Tony MacAlpine est bien présente mais elle va bien au-delà en nous délivrant des morceaux bien plus heavy avec une double caisse qui sonne d'enfer.

Je lui mets sans hésiter un 4/5 pour la diversité de ses compositions qui ne sont pas ennuyeuses une seule seconde.

La reprise de QUEEN n'est pas forcément le meilleur morceau mais mérite tout de même une oreille attentive. Il est toujours difficile de reprendre un titre culte.

Je sens malgré tout que cette galette n'a pas fini de tourner dans ma bagnole !





DREAM THEATER
DREAM THEATER


Le 20 Février 2019 par THE SEVENTH SON


Celui-ci aussi c'est une sacré purge !
On s'ennuie sec ! Et puis Rudess... Non ce n'est vraiment plus possible !
Je trouve toutes ses interventions totalement hors de propos.
L'ensemble est pompeux, prétentieux à la limite de la suffisance... qui sera vraiment atteinte sur l'opéra-bouse qui va suivre.

Je me demandais pourquoi je ne l'avais écouté que deux ou trois fois : maintenant je sais !

Je vais continuer à remonter le temps des albums de DT, c'est le sens indispensable pour essayer de ne pas me fâcher définitivement avec ce groupe que j'ai tellement adulé !

Note : 1 étoile et c'est déjà trop.





SHADOW GALLERY
ROOM V


Le 20 Février 2019 par SAM


La suite de l'exceptionnel concept-album "Tyranny", un son légèrement plus moderne (on est sept ans plus tard) mais les mêmes qualités, avec une voix encore plus cristalline (le duo sur "Comfort Me" donne les larmes aux yeux - qui est placée en deuxième position sur le CD, ce qui est très surprenant pour une ballade !).
"Vow" est tout aussi sublime, les guitares acoustiques en moins mais la voix à tomber par terre est toujours là, et les bouts de solo de guitare tout en feeling, sur un paysage sonore rempli par les claviers et les multiples couches de guitare.

Pas d'accord avec la chronique de Jeremy qui trouve le CD trop long... Il n'y a rien a enlever, il y a de la variété... Et de toute façon il faut aller jusqu'au bout pour écouter le sublime titre "Rain", Heavy et majestueux à souhait, alternance de la voix de Mike Baker et des chœurs (le reste du groupe) puis de solos de guitare ou claviers un chef-d'oeuvre de neuf minutes que je peux me repasser trois fois de suite.

Encore une fois, à posséder obligatoirement. C'est non négociable. Si "Room V" est véritablement sorti en même temps que "Octavarium" de DREAM THEATER alors le contraste est encore plus saisissant, tant ce dernier marque le début du net déclin du groupe.





SHADOW GALLERY
TYRANNY


Le 20 Février 2019 par SAM


Un des meilleurs albums du groupe de Prog Metal le plus sous-estimé de la planète... "Tyranny" (ainsi que "Room V" qui nous offre les actes III et IV du concept) présente des compositions absolument magnifiques autant que diverses, une production sans faille - la basse après 34 secondes dans "Stilletto" est à tomber par terre ! L'intro à la guitare de "Out Of Nowhere", la voix dans dans "Hope for Us" ou "Broken"... Et dire que cet album a vingt ans !!!

Franchement, tout amateur de Rock Progressif et de voix claires devrait posséder cet album. Il tourne tellement souvent dans ma voiture quand je fais des longs trajets... On ne voit pas passer le temps en écoutant SHADOW GALLERY.

Et si un jour ils reviennent en Europe, je conseille fortement d'aller les voir sur scène ; trois guitares, clavier, basse, batterie et voix, tous au top techniquement et semblant heureux de jouer ensemble (devant une cinquantaine de personnes à Paris la dernière fois...).





METALLICA
LIVE SHIT BINGE & PURGE


Le 20 Février 2019 par SAM


Un Live magistral, c'est indéniable. Et sachant qu'il est sorti quand j'étais ado et alors que je découvrais les "Ride The Lightning" ou "... And Justice for All" après la claque du Black Album, ce Live était et est toujours extatique. La setlist est tout simplement ce que les Four Horsemen ont fait de mieux, et interprété quand ils étaient au sommet de leur art...

... Ils étaient tellement haut que la chute n'en fut que plus dure. Avec "Load" puis "Reload" METALLICA est passé du firmament au fond de la fosse septique. Ils n'ont plus rien fait de décent depuis, et pour ceux qui les ont vu live ces 10 dernières années, on est aussi à mille lieues de ce que ce "Live Shit: Binge & Purge" pouvait proposer.





DORO
FOREVER WARRIORS - FOREVER UNITED


Le 20 Février 2019 par LORDI2


j'ai suivi DORO durant toute mon existence. Il y a quelque chose de sincère dans la musique qu'elle nous propose. On voit directement que Doro est une vraie passionnée de musique Heavy Metal qu'elle a tout abandonné dans sa vie pour suivre le chemin du Rock'N'Roll. Dans l'univers du Metal DORO n'est pas la plus douée mais on s'en fout car elle fait ce qu'elle aime et c'est pour ça que je continue de la suivre. elle a toujours été une musicienne extrêmement douée. le défaut de Doro est d'être entourée d'une bande de bras cassés depuis toujours ! Doro est gentille. Elle n'a d'yeux que pour sa bande de copains musiciens. Doro n'a jamais été une femme égoïste ou opportuniste dans sa recherche du succès. c'est pour ça que je continuerai à suivre sa carrière.





PARADISE LOST
IN REQUIEM


Le 19 Février 2019 par BALAAM


Pour moi, ce disque rentre dans la catégorie des grands albums. Il a une bonne dynamique en alliant puissance et émotion. Chaque morceau est accrocheur et l'écoute est passionnante. L'agressivité est présente mais c'est l'émotion qui prédomine avec comme points culminants "Unreachable" et "Your Own Reality". Sur ces deux morceaux, Nick s'exprime simplement et réussit à remuer les sentiments.





PARADISE LOST
BELIEVE IN NOTHING


Le 19 Février 2019 par BALAAM


Cet album me semble le moins sombre du groupe. C'est peut-être dû à la pochette plus lumineuse que d'habitude. Comme à chaque fois, le groupe fait évoluer son son. Les guitares reviennent au premier plan mais sonnent plus rock que metal. Pourtant, on reste en terrain connu et Host n'est pas si loin. Commencer par "I am Nothing", ça révèle quand même un certain état d'esprit. "Mouth" avec son clip bizarre est particulièrement entraînant mais ça n'en fait pas pour autant le tube de l'été. Chaque morceau est digne d'intérêt et le disque dans son ensemble est réussi.





DREAM THEATER
METROPOLIS PART II : SCENES FROM A MEMORY


Le 19 Février 2019 par BABAR


Techniquement DREAM THEATER est un groupe de rêve, mais personnellement leur musique me touche une fois sur deux (en étant gentil). Leur morceaux sont longs, très variés, trop pour moi car j'y trouve souvent un manque d'unité, et toujours cette angoisse de voir débouler un solo de synthé (ou de guitare ayant l'effet synthé, parfois on ne sait pas trop...) aux sonorités farfelues.
C'est quand DT se la joue plus classique que je l'apprécie le mieux...
Après oui, le Prog et moi c'est une histoire assez difficile.
J'adhère très rarement au groove déployé sur ce type d'oeuvre. Il y a toujours un truc intéressant par-ci par-là à mes oreilles, mais trop d'à côtés qui me laissent de marbre (et qui m'ennuient souvent...).
Tant pis pour moi, car techniquement je ne vois pas ce qu'on peut reprocher à un disque pareil.





FIFTH ANGEL
THE THIRD SECRET


Le 19 Février 2019 par GAHELL


Ce groupe m'a immédiatement amené à détester NIRVANA.
J'ai adoré les deux premiers (Les "In The Fallout", "Shout It Out"... que de souvenirs liés aussi à des jingle radio sur la région Auvergne).
L'absence de Ted Pilot n'augurait rien de bon, que nenni ! Gros son, excellent Bechtel (dès "Stars Are Falling") et énormissime (comme toujours) Ken Mary !!

Seul reproche, une certaine linéarité dans les morceaux mais c'est pinailler.





RIVAL SONS
HOLLOW BONES


Le 18 Février 2019 par PILGRIMWEN

Après un excellent "Great Western Valkyrie", j'espérais un "Hollow Bones" tout aussi alléchant. Les écoutes se sont avérées jusqu'ici fastidieuses. Pétard mouillé, dans mon cas. Pas compris ce qui m'est arrivé... Peut-être dans quelques semaines, mois, années, il gagnera mon estime. Wait and see.







Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 2236






1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod