Recherche avancée       Liste groupes




Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 2281
Comment poster un commentaire ?


VÉHÉMENCE
PAR LE SANG VERSé


Le 21 Août 2019 par RIKKIT


Préco à sa sortie, bien meilleur que le premier et franchement plus abouti, seul souci, la comparaison frappante avec AORLHAC qui, même si VÉHÉMENCE se démarque un petit poil, faisait peu ou proue la même chose bien des années avant.

Excepté le petit manque d'originalité comparé aux darons (SÜHNOPFER et AORLHAC), album aux mélodies et ambiances imparables, une belle réussite.





SDREAMEXPLORERS
ERASING THE ENIGMA


Le 21 Août 2019 par DEFLEP666

J'ai tout d'abord été interpellé par la pochette qui tire son épingle du jeu et sort des sentiers battus. Perso les références au petit Poney je m'en bats les c..

Donc vite fait bien fait une écoute sur YT et là mon avis est mitigé.

Première évidence, les musiciens sont bons.
Mais le son de la double grosse caisse me casse les tympans grave!

Et que dire de la voix. Elle m'exaspère tout simplement. Pourtant tout n'est pas à jeter, bien au contraire.
Certains soli sont bien réalisés et même bien sentis ! Quelques breaks sont bons. Même très bons.

Le meilleur morceau est l'instrumental ainsi que le dernier qui est une reprise.

Pour le reste, pas ma came donc pas de note cette fois-ci.





Yngwie MALMSTEEN
TRILOGY


Le 21 Août 2019 par SAM


Pareil que dit précédemment, sauf que je réduirais la période faste a 84-88, et que je ce "Trilogy" est probablement celui que j'aime le moins des 4 premiers albums véritablement excellents de MALMSTEEN, et que mon préféré est sans aucun doute 'Marching Out', pourtant le moins bien noté des 4 sur NiME.





BATUSHKA
HOSPODI


Le 19 Août 2019 par MEDUSA


Moi, je l'aime beaucoup, cet album, et ce, à ma grande surprise. Je suis pourtant assez d'accord avec la chronique de Volthord même si je trouve la note, au final, assez sévère. On sent que la chronique, par ailleurs assez équilibrée, renvoie un peu dos-à-dos les deux faux frères, chacun dans leurs églises respectives. 0 à 0. L'encensoir au centre. Pourtant, "Hospodi" réussit ce que "Litourgiya" n'avait pas totalement atteint et ce que - je sais ici que cet avis risque de provoquer l'ire des dévots du "Real Batushka" (que cette opposition est conne au passage) - "Panihida" rate totalement. Là où ce dernier sature l'espace sonore par une surabondance d'effets et conjugue jusqu'à l’écœurement la formule de l'essai précédent, "Hospodi" laisse plus de place à l'espace et à la respiration et, de mon point de vue, à une certaine émotion. On s'éloigne clairement de Black Metal au sens orthodoxe (?) du terme pour des contrées plus... Rock en fait. Après plusieurs écoutes, je trouve la construction de l'album assez logique, comme une longue messe aux morts se terminant par un peut-être prophétique enterrement. J'avoue aussi préférer ici le recours aux chants liturgiques beaucoup plus subtils qu'en face et les vocaux plus engagés du Pope Bart me touche plus. Bref, une proposition en effet "protestante" qui m'a nécessité plusieurs écoutes attentives. "Hospodi" comme "Panhida" méritent une chance, par-delà les prises de position grotesques qu'a impliqué le bien pathétique drama de l'année passée. Mais après tout, n'est-il point question d'un bien logique schisme ? Donc, j'assume mon très relatif iconoclasme et opterait ici plutôt pour l'amère potion du calice qu'offre ce surprenant "Hospodi".





Yngwie MALMSTEEN
TRILOGY


Le 19 Août 2019 par CLEM


Exactement ça. Malmsteen, tu peux tout acheter entre 84 et 99.
Pour cet album "Trilogy" est juste incroyable.





SOULFLY
RITUAL


Le 18 Août 2019 par CHRIS


C'est pas parce que Max Cavalera est parti entre 96 et 97 de SEPULTURA que j'ai lâché le groupe.
Par contre SOULFLY rien à foutre.
Aujourd hui je daigne écouter "Ritual", ben c'est pas mal, Max a toujours pas décroché de l'époque de "Roots".
J'ai l'impression d'entendre du SEPULTURA années 90 sauf que c'est SOULFLY.
Ben fallait pas te barrer de SEPULTURA si c'est pour toujours faire la même chose, alors !!
Et ben je préfère écouter du SEPULTURA et ce qu'ils font à l'heure actuelle.








ABBATH
OUTSTRIDER


Le 18 Août 2019 par DINICED


Entièrement d'accord avec la chronique, on a directement une impression de déjà-entendu. Cependant je suis tout de même encore une fois séduit par le talent d'Abbath, j'écoute l'album avec beaucoup de plaisir.
Sa voix a changé, je la trouve plus rauque, le chant est d'autant plus profond.
L'artwork est impeccable.
Seul défaut à mon sens, l'album est un peu court (35 min. sans la bonus track, ça fait un peu minimum syndical).





VAN HALEN
DIVER DOWN


Le 18 Août 2019 par SWISSIDOL


Album sans queue ni tête où les reprises (scandaleusement nombreuses) ne sont pas spécialement d'un goût exquis, les nouvelles compos pas trop inspirées et où les petites intros d'une minute font office de remplissage. À l'image de la pochette, sans intérêt, un ratage presque complet.





Yngwie MALMSTEEN
TRILOGY


Le 18 Août 2019 par BAAZBAAZ


Magnifique disque de l'immense MALMSTEEN.
Mark Boals marche sur l'eau, intouchable. Un screamer comme je les aime, à la DIO.

"You Don't Remember...", "Liars", "Dark Ages"... Des chansons merveilleuses.

De toute façon MALMSTEEN de 1984 à 1999, c'est presque un sans-faute.
Quinze ans de créativité sans faiblir, c'est tout de même assez rare.






WARRIOR PATH
WARRIOR PATH


Le 17 Août 2019 par EVIL DEVIL


Ça sonne bien, c'est bien joué, bien composé, mais tellement mou ! La moitié de l'album est acoustique, des petites ballades sirupeuses camouflées en morceaux supposément épique, des introduction interminables. C'est long et ennuyant ! La partie Heavy de l'album est bonne, mais je suis incapable de l'écouter d'un bout à l'autre sans m'endormir. Un groupe avec un gros potentiel, mais... Rrrrr Zzzzzz... Rrrrr Zzzzzzz...





ACID
ACID


Le 17 Août 2019 par ARTHOFZAFT


Juste pour dire que quand j'écoute "Ghostriders" je suis obligé de la passer 12 fois de suite. Et je me prends pour Kate. Et je parle anglais avec l'accent flamand. Et tout l'album me rend dingue, et ça fait 36 ans que ça dure. C'est grave docteur? Un Trip à l'ACID de 36 ans, avouez que ça fait flipper... je serais pas passé à côté de la réalité des fois ?





VÉHÉMENCE
PAR LE SANG VERSé


Le 16 Août 2019 par LE OUISTITI


Je ne saurais dire si le disque est aussi génial que cela, mais il me convient totalement en ce qu'il assume son orientation épique et médiévale qui me ravit les oreilles habituellement.
Il est une réponse pertinente à ceux qui trouvent le Black Metal un poil redondant et sont des adeptes de musique Folk, de musique ancienne ou de réinterprétations traditionnelles avec des instruments peu usités, voire oubliés depuis bien longtemps.

L'âme Black est bien là, ce qui rend le propos à la fois anachronique et très contemporain.

Si vous voulez éviter encore plus les aspects blackeux, je crois que l'autre projet d'Yvermor, GRYLLE, va plus loin encore dans cette démarche. Le dernier album, "Les Grandes Compagnies" est un petit bonheur.
La scène Black française, plus Pagan et Folk que satanique, est terriblement foisonnante ma foi.





SEPULTURA
MORBID VISIONS


Le 16 Août 2019 par I AM THE GROWL


"Show me the WRAAAAAAAAAAAAAAAAATH !", hurla Max Possessed étranglé au sein de guitares désaccordées et de casseroles rampantes.

Quel disque merveilleux tout de même. On sent que ça devrait être du SARCOFAGO, plus rapide et violent, mais que les capacités manquent pour aller plus loin. L'amateurisme convainc. Max Possessed est approximatif et malsain, les guitares crachotent dans les aigus et le batteur tient tout ça avec un beat à la fois carré et étranger au cadre. En ça, on pense à un DARKTHRONE période "Blaze" en plus simplifié et inepte, et à tous ces one-man-bands qui peinent à aligner leurs pistes.

SEPULTURA abandonnera vite le garage avant-gardiste pour la compétence technique et le riff qui tue. Mais il conservera la simplicité du refrain où on gueule le titre jusqu'à plus soif. Ce qui est parfois plus charmant quand on joue mal.





SLIPKNOT
SLIPKNOT


Le 16 Août 2019 par CHRIS


Cet album de SLIPKNOT, j'y reviens vingt ans après avec la sortie de leur nouvel album qui est ma foi fort sympathique.
Je trouve que cet album éponyme marque une époque révolue. C'était l'époque de la psychose autour du bug de l'an 2000, la fin du monde, le chaos total.
Ce SLIPKNOT résume un peu, l'état d'esprit et les peurs d'une certaine jeunesse metalleuse qui a grandi et qui a heureusement survécu au bug de l'an 2000.
Je me souviens avoir passé "Sic" juste après 0h00 lors de la soirée du 1er janvier 2000 et quelques heures après... Juste un mal de tête, trop de bière peut-être...
Tchin !





DREAM THEATER
BLACK CLOUDS & SILVER LININGS


Le 16 Août 2019 par CLEM


Perso le solo de "Best Of Times" est pour moi un des plus beau jamais écrits.
Une question que je me pose souvent : DT se fait souvent démonter. On aime ou pas, peu importe. Ils sont critiqués comme s'ils étaient coupables de je-ne-sais-quoi. Je pense simplement qu'ils jouent ce qu'ils aiment. Ils ont du succès. En quoi devraient-ils être l'objet d'accusations perpétuelles ?
4/5, avec en première place "The Count Of Tuscany".





BATUSHKA
HOSPODI


Le 15 Août 2019 par AMALRIK


Ce qui se passe en externe avec cette ridicule baston pour un nom donne encore moins envie de se plonger dans cette médiocrité apparente de la première écoute pour donner d'autres chances à ces 2 récentes productions et ainsi, peut être, y déceler une certaine accroche.
D'autant plus que finalement, on a beau s'appeler BATUSHKA, avoir un certain succès avec un album à peine plus que moyen, si on fait quelque chose de pourri, ça restera pourri. A l'inverse, que ce soit A ou B (pas envie de m'ennuyer à écrire leurs noms compliqués), ils auraient sorti des productions de qualité avec un petit "patch" sur leur cd genre "ex-Batushka) ça n'aurait absolument rien changé et les fans auraient salué les efforts. Là, on a l'impression qu'ils ont bâclé afin d'être le premier à sortir quelque chose, quitte à ce que ça soit nul. Ils ont tous les 2 perdu ! Mais l'auditeur est également perdant, et c'est bien ça le plus triste de l'histoire. Ces attitudes sont dédaigneuses envers nous, c'est un énorme manque de respect. Mais ce n'est pas grave, il y a encore assez de qualité pour d'autres afin de leur accorder le peu de temps personnel que j'ai.





KREATOR
PLEASURE TO KILL


Le 15 Août 2019 par BORIS LE BORGNE


Une furieuse envie de dépasser SODOM et d'égaler SLAYER, probablement.
Mais diantre, comme ça fonctionne bien !





VEKTOR
TERMINAL REDUX


Le 14 Août 2019 par SPI


Une grosse claque à tous les vétérans du thrash. "Terminal Redux" est du même acabit que les 2 albums précédents. Certes la voix peut décontenancer. Je comprends aisément que l'on puisse détester. Moi, j'adore





WARRIOR PATH
WARRIOR PATH


Le 14 Août 2019 par SPI


C'est bien exécuté et bien produit ; le chant reste typique de ce genre d'exercice mais aucune once d'originalité ou de risque.





QUEEN
THE GAME


Le 14 Août 2019 par CHRISNAKE


Nouvelle décennie et nouvelle ère pour QUEEN qui franchit intelligemment les années 80. Les synthés arrivent mais avec parcimonie. Belle photo mais lorsqu'on ouvre la pochette intérieure, on découvre le look navrant de Mercury et son horrible moustache !!! "The Game" aurait pu s'appeler "The Juke-box album" avec ses 4 tubes "Play The Game","Save Me" et les N°1 aux USA "Crazy Little Thing Called Love " et "Another One Bites The Dust". Après un album comme "Jazz" qui partait dans tous les sens, le groupe a voulu resserrer les boulons avec un album ayant plus de cohésion et plus formaté "Mainstream". Ils font appel à un nouvel ingé son "Mack" allemand. Le son est plus actuel : basse et batterie mis plus en avant, c'est flagrant sur le tubesque "Another One..." avec une grosse basse funky de John Deacon qui se fendra même d'un solo sur "Dragon Attack" titre un peu fusion de Brian May dont ce sera la seule compo Rock de l'album. Ses 2 autres titres "Sail Away..." et le poignant "Save Me" sont 2 ballades. Le son de May est un peu "castré" et perd son mordant, c'est flagrant sur "Rock It" de Roger Taylor ( préférez les versions Live). La note de 4 est attribuée en raisons de 2 titres moyens : le Rock bubble-gum de John Deacon "Need Your Loving Tonight" (5ème single sorti aux USA resté confidentiel), l'autre compo moins réussie de Taylor "Coming Soon" sonnant Pop-New Wave un peu à la CARS dont les voix du batteur et de Mercury se marient assez mal à mon sens...et surtout le nullissime "Dont Try Suicide" avec son intro et ligne de basse empruntée à POLICE "Walking On The Moon". L'album a été enregistré en 2 sessions : Londres 79 et Munich printemps 1980. Il y a 4 titres non gardés sur l'album, " A Human Body" de Taylor qui finira en face B du 45T "Play The Game, "Soul Brother" qui finira en face b de "Under Pessure" en 1981, "The Dark" instrumental qui sera l'intro de l'album solo de Brian May en 1993 "Back To The Light" et "A Beatiful Day" qui sonne comme un titre inachevé qui sera sur "Made In Heaven" en 1995.







Commentaires :  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 ...>...>>... 2281






1999 - 2019 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod