Recherche avancée       Liste groupes



    


[-] 2017
Hells Bells (again)
Par DARK BEAGLE
Le 18 Novembre 2017

Les Visages De La Critique : je ne suis plus un critique
Par PINPIN
Le 13 Novembre 2017

Les Visages De La Critique
Par GEGERS
Le 30 Octobre 2017

Les Visages De la Critique : le critique est lui-même
Par CHAPOUK
Le 16 Octobre 2017

Les Visages De La Critique
Par ISAACRUDER
Le 11 Octobre 2017

LINKIN PARK : l'hommage d'Alankazame
Par ALANKAZAME
Le 5 Octobre 2017

LINKIN PARK et le décès de Chester Bennington : ma pensée intérieure
Par DARK SCHNEIDER
Le 3 Octobre 2017

So Long and thanks for all the Shoes
Par CANARD WC
Le 25 Septembre 2017

Quand Mulk rend hommage à Chris Cornell : célébration de son œuvre et de sa mémoire par un fan...
Par MULKONTHEBEACH
Le 22 Mai 2017

Le critique est un défricheur-informateur
Par MEFISTO
Le 23 Février 2017

Metal Blabla, le podcast du Canard (et d’un Ours)
Par CANARD WC
Le 8 Février 2017

Le critique est un vampire
Par ISAACRUDER
Le 3 Février 2017

Les vœux de la team
Par ISAACRUDER
Le 2 Janvier 2017

Les Visages De La Critique : je ne suis plus un critique
Par PINPIN le 13 Novembre 2017 Consulté 541 fois

Bienvenue au XXIème siècle, l'ère de l'Opinion. Avec l'avènement d'internet, s'il y a bien un truc à la mode c'est d'un avoir un avis sur tout. Bonne, mauvaise chose, je ne sais pas, quand j'ai un doute je préfère m'abstenir. Ce qui ne m'empêche pas de constater que le besoin de reconnaissance de certains les pousseront à émettre des opinions pour le moins curieuses, je fais référence par exemple à ceux qui sont d'avis que la Terre est plate.

Non, je ne m'éloigne pas du sujet : dans une certaine mesure c'est un besoin de faire connaitre mon point de vue divergent sur le Metal qui m'a poussé à venir écrire sur NIME. Sans vraiment savoir pourquoi, je voulais qu'on lise mon avis, qu'on s'y réfère même, bref, je voulais devenir Canard à la place de Canard. Les personnes avec des avis très tranchés comme Canard, Dark Morue, Hellsoldier, etc, me fascinent, mais pour les imiter il subsiste un hic : comment être à ce point sûr du jugement émis sur un objet comme la musique, qui ne peut essentiellement être décrite que de manière subjective ? C'est une question que j'ai au départ éludée, et comme je voulais proposer des disques dans des genres pas toujours appréciés, j'ai voulu être très critique, sévère avec ce qui ne me plaisait pas, et plus qu'enthousiaste avec ce que j'adorais, afin de démontrer ma sagacité et mon esprit critique, histoire de me montrer convaincant.

Et après tout pourquoi pas : ainsi faites, mes bafouilles exprimaient un instantané de mon point de vue, une opinion possible sur des albums. Mais c'était sans compter sur un problème majeur que je n'avais pas vu poindre :

Je change d'avis régulièrement.

Des éléments musicaux que je n'appréciais pas, se sont révélés agréables avec le temps, d'autres m'ont paru devenir fades. Par exemple en 2014 à mon arrivée ici, je ne supportais quasiment plus le chant clair, maintenant je révère DANCE GAVIN DANCE, c'est dire le grand écart. Je regrettais bon nombre de mes chroniques, maladroites, ou médisantes.

La première solution a été d'arrêter d'écrire, parce que comme l'a décrit Isaacruder, j'avais ce ressenti qu'une fois une chronique écrite sur un album, j'en avais pompé l'essence, pire encore : j'en avais figé les sentiments que l'album était censé me procurer. Vous comprendrez qu'à ce niveau de prise de tête, il n'y a plus d'intérêt à chroniquer. Je me suis donc mis en pause, écoutant sans réfléchir, tout ce qui me faisait envie, même un BRING ME THE HORIZON sur lequel j'avais chié. Quelle libération ! Plus de notes, plus de réflexions profondes, juste la musique, les concerts.

Jusqu'à ce que machinalement je me remette à écrire de petits commentaires sur NIME. Inconsciemment je faisais ce que Jeff Kanji essayait de me pousser à faire : chroniquer sans dénigrer. Après avoir repensé ma vision de la chronique musicale, je pense être parti pour vous proposer régulièrement des articles sur mes écoutes.

De manière à ne plus être affecté par mes propres écrits, j'ai - sans vraiment le formuler comme je vais le faire ci-dessous – établi quelques règles que devraient respecter mes chroniques. Celles-ci sont notamment inspirées par mes chroniques qui m'ont le plus amusées à écrire, qui sont finalement celles les moins tranchées.

Règles approximatives, respectées approximativement :

1/ Décorréler le plus possible la chronique de la note.
De cette manière, un lecteur ou un moi-du-futur qui mettrait une note différente, peut toujours se retrouver dans la chro.

2/ Essayer de décrire les éléments stylistiques entendus, comparer à ceux d'autres groupes, mais ne pas forcément les juger comme bons ou mauvais.

3/ Annoncer clairement quand c'est mon avis.
C'est une illusion de croire qu'on peut écrire une chronique objective, mais on peut écrire un article subjectif ET honnête.

4/ Ne pas me défouler sur un groupe que je n'aime pas, décrire simplement ce qui peut plaire et déplaire.

5/ Essayer de varier les formes, intriguer le lecteur pour tenter de l'attirer du côté Coreux du Metal.

6/ Balek, j'écris c'que j'veux t'es pas ma mèreuu okay !
Oups

Avec cette méthode, j'écris de manière insouciante, je considère que peu importe la note, si j'écris sur un album, je lui apporte de la visibilité auprès du lectorat de NIME qui de toute façon se fera sa propre opinion en allant écouter sur internet. Ainsi je ne me reconnais plus du tout dans le "chroniqueur vampire" que nous décrivait Isaac, ce qui est couché sur le papier n'est qu'une divagation louant ou évoquant l'album, mais cela n'affecte pas mon écoute.

Après en avoir fait des tonnes sur le fond, je n'en ferais pas sur la forme. Vous l'avez peut-être noté : je n'ai pas de style, organiser mes phrases m'est difficile et je n'ai aucune idée sur la façon de m'améliorer – si ce n'est la pratique. Je suis donc reconnaissant aux quelques lecteurs qui auront eu le courage de lire jusqu'ici, ceux-là auront une grille de lecture pour mieux interpréter mes chroniques.



Le 14/11/2017 par TITETE

J'aime bien tes chroniques. Tu m'as fait découvrir pas mal de groupes dans des genres que je ne connaissais pas (Djent ou les divers genres en -Core). Au plaisir de te lire !



             



1999 - 2017 © Nightfall.fr - Comment Soutenir Nightfall ? - Nous contacter - Webdesign : Inox Prod